Cameroun : Intensification de la pénurie de gaz domestique – 20/07/2015

Intensification de la pénurie de gaz domestique au Cameroun ¬ Illustration/DR
Intensification de la pénurie de gaz domestique au Cameroun ¬ Illustration/DR

La pénurie de gaz domestique est de plus en plus perceptible au Cameroun où de nombreux consommateurs affirment être à la recherche du butane depuis quelques jours, notamment à Douala où l’on signale la spéculation autour de ce produit.

La situation est d’autant plus compliquée qu’en dehors des bonbonnes de la Société camerounaise de transformation métallurgique (SCTM) qui contrôle près de 50 pour cent du marché, les bonbonnes de la Société Cameroun gaz (CAMGAZ), autre fournisseur du marché, sont introuvables.

Conséquence, les rares spécimens disponibles font l’objet de spéculations, la bouteille de 6 KG qui se vend à 6500 francs CFA se négociant ‘’dans le noir” à 8000 francs CFA.

Clarisse Mbang, une ménagère habitant le quartier ‘’Cité-Sic” dans le cinquième arrondissement, affirme avoir déboursé 7500 francs CFA pour se procurer une bouteille de gaz, ceci ‘’après avoir loué une moto pour 2500 francs CFA, parce qu’il fallait parcourir une bonne partie de la ville à la recherche du gaz”.

D’autres personnes rencontrées lundi à Douala ont opté de ‘’changer de bouteilles”, ce qui implique des frais supplémentaires, en moyenne 10000 francs pour troquer une bonbonne d’origine avec une autre de marque différente.

En lieu et place, les personnes plus nanties achètent tout bonnement une bouteille de gaz neuve chargée à 25 000 francs CFA, une somme que peu de ménages pourraient facilement débourser.

Contactés lundi par APA, des fournisseurs ont reconnu l’état de pénurie avant d’assurer que ‘’le gaz sera disponible dans quelques heures”. En attendant, les consommateurs devront trouver un moyen pour surmonter leurs difficultés.

© Camer Post avec © APA