Cameroun : Installation à Douala du nouveau gouverneur Ivaha Diboua

Ivaha Diboua, le nouveau gouverneur du Littoral | DR
Ivaha Diboua, le nouveau gouverneur du Littoral | DR

Le nouveau gouverneur devra suivre la réalisation en cours des grands projets.

La cérémonie de passation de commandement entre Joseph Beti Assomo et Samuel Dieudonné Ivaha Diboua a été une belle fête. Constat fait à la salle de conférence des Services du gouverneur vendredi dernier par le ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation, René Emmanuel Sadi, à la faveur de la séance de travail élargie. Au-delà du faste républicain, les populations de la région ont tenu, avec sons et couleurs, à dire au revoir au gouverneur sortant, Joseph Beti Assomo, mais surtout à souhaiter une chaleureuse bienvenue au nouveau gouverneur, Samuel Dieudonné Ivaha Diboua. Le théâtre de la cérémonie, Place Vallée de la Besseke, a donc connu une grande affluence.

Membres du gouvernement, parlementaires, magistrats municipaux, autorités administratives et nombre de directeurs généraux ont pris place à la tribune. En face, sous les tentes, les délégations venues du département de l’Océan donnaient de la voix. Les pas de danse des militantes suscitant plus d’un commentaire. L’installation du nouveau gouverneur fait l’objet d’une grande mobilisation. Et c’est face à cet important parterre que le délégué du gouvernement auprès de la Communauté urbaine de Douala, Fritz Ntone Ntone a rendu hommage à Joseph Beti Assomo pour l’immense œuvre accomplie, avant de dire bienvenue, au nom des populations de la région, au gouverneur. Mais le délégué du gouvernement a également profité de la présence du Minatd pour exprimer la gratitude des populations au président de la République. Douala a une enveloppe de 50 milliards F dans le cadre du Programme d’urgence triennal et cette sollicitude va contribuer à transformer davantage une ville en chantier.

Bien avant le rituel de passation de commandent, le Minatd a salué le bilan du gouverneur sortant. « Ce bilan atteste, M. le ministre Beti Assomo Joseph, que vous êtes, sans conteste, un condensé de qualités intellectuelles, professionnelles et humaines, qualités qui font de vous un meneur d’hommes confirmé, un haut commis de l’Etat compétent et efficace, autant d’atouts qui forcément, vous placent au-dessus du lot. » En ce qui concerne le profil du nouveau gouverneur, le Minatd dira aux populations que « Pour remplacer un homme de grande qualité à la tête de la région du Littoral, le président de la République a choisi un autre homme de qualité et de grande valeur. » Samuel Dieudonné Ivaha Diboua a en effet le profil de l’emploi.

Né en 1962 à Ngaoundéré, ce de l’Océan a fait ses classes à l’Enam. Il en sort administrateur civil en 1989, pour entamer un parcours qui sera brillant. Chef de cabinet n°2 du gouverneur de la province du Littoral d’alors, tour à tour sous-préfet dans les arrondissements de Douala IV, Nkongsamba et Yaoundé VI. Il sera ensuite préfet du Nkam, du Mbam-et-Kim et du Haut-Nkam avant d’être promu gouverneur de la région de l’Ouest en 2010 et de la région de l’Est en 2012. La nomination de cet administrateur civil principal par décret présidentiel le 23 octobre dernier comme gouverneur du Littoral le propulse au cœur de nouveaux défis. Le Minatd lui demande donc de continuer à préserver la paix sociale et la sécurité des populations. Les questions économiques, la lutte contre le désordre urbain, l’encadrement des partis politiques, mais surtout l’accueil des hôtes de marque en transit ou en escale à Douala feront partie de ses missions. Le gouvernement attend par ailleurs du nouveau gouverneur un suivi des grands projets d’infrastructures et des projets inscrits dans le Programme d’urgence triennal, pour l’accélération de la croissance et l’amélioration des conditions de vie des Camerounais.

Source : © Cameroon Tribune

Par Armand ESSOGO