Cameroun – Infrastructures : l’offensive tchadienne sur les marchés de l’Extrême-Nord inquiète

Les entreprises tchadiennes s’arrachent sans cesse les gros contrats d’infrastructures dans l’Extrême-Nord du Cameroun, damnant ainsi le pion aux opérateurs locaux. Une situation qui inquiète les autorités locales qui entendent jouer, désormais, la carte de la mobilisation pour tirer vers le haut les sociétés nationales.

Cameroun – Infrastructures : l’offensive tchadienne sur les marchés de l’Extrême-Nord inquiète.
(Crédits : DR)

L’heure est à la réflexion chez les autorités de l’Extrême-Nord du Cameroun. Objet : trouver le moyen de contrer l’offensive tchadienne sur les marchés des infrastructures dans la région.

Selon en effet les révélations du comité régional de suivi de l’exécution physico-financière du Budget d’investissement public (BIP) 2017 faites lors de leur deuxième session et révélées par le trihebdommadaire régional L’œil du Sahel, les entreprises tchadiennes se sont globalement arrachées récemment 500 milliards de Fcfa de contrats, soit 895 millions de dollars. Et ce, sous le regard impuissant des opérateurs économiques locaux. Ces contrats concernent généralement les grands projets clés de la région, comme la construction des tronçons routiers, les infrastructures agricoles, ou encore le projet d’urgence de lutte contre les inondations dans les localités de Maga et Yagoua.

Mobilisation

Désormais, le comité entend mettre en place un cadre de réflexion visant à pousser les entreprises camerounaises à former une synergie pour relever le défi de la concurrence tchadienne dans l’Extrême-Nord du pays dont la frontière est partagée avec le pays d’Idriss Déby. Une rencontre est prévue très prochainement afin de les sensibiliser sur la nécessité d’aller en groupement à la conquête des contrats.

Lire sur : LA TRIBUNE AFRIQUE

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz