Cameroun : forte mobilisation des donneurs de sang dans des formations sanitaires du public

Cameroun : forte mobilisation des donneurs de sang dans des formations sanitaires du public

A l’occasion de la Journée mondiale du donneur de sang qui se célèbre ce mercredi 14 juin 2017, des personnels médicaux sanitaires ainsi que des membres de  l’Association des donneurs de sang de rhésus négatif et autres (Adoben) sont à l’ouvrage depuis quelques jours à Douala. L’objectif visé avec CAMERPOST.

Sauver des vies

Que ce soit à l’hôpital Laquintinie ou encore à l’hôpital général de Douala, pour ne citer que ces cas, des citoyens, hommes et femmes, jeunes et adultes ont pris d’assaut ces formations sanitaires tôt ce mercredi 14 juin. Avec pour but de donner de leur sang pour sauver des vies. Pour la plupart, « nous voulons apporter notre petite contribution au traitement et à la guérison de nos frères et sœurs qui souffrent. Il vaut toujours mieux poser un geste salvateur car le bien n’est jamais perdu ».

Une mobilisation saluée par l’Association des donneurs de sang de rhésus négatif et autres (Adoben) très active à l’hôpital Laquintinie de Douala. Selon le président Talla Kuetche Chrétien, la collecte du don de sang est soumise à plusieurs critères au préalable. « Pour un don de sang, il faut être volontaire, en bonne santé, être âgé entre 18 et 60 ans, peser au moins 50 Kilos, ne pas être diabétique, ni hypertendu. Ne sont pas concernés par ce geste les personnes ayant été victimes des accidents cardio-vasculaires, des toxicomanes et surtout ne pas avoir un problème au niveau de l’hémoglobine », dit-il.

Une aubaine pour le donneur également

Sont exclues les femmes enceintes, celles qui allaitent ou qui sont en période de menstruation. La  démarche est faite de telle sorte qu’après prélèvement, le sang est analysé suivant les facteurs ci-après : le groupe sanguin et le rhésus, le test des hépatites B et C, la syphilis, le Vih 1 et 2. Les résultats sont donnés par la suite. Ce que bénéficie le donneur, aux dires des organisateurs c’est la gratuité des analyses faites pour les maladies comme les hépatites, la syphilis, ce qui, en dehors des campagnes de collecte du genre, demande à l’usager de débourser d’énormes sommes d’argent.

© CAMERPOST – Toute reproduction interdite

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz