Cameroun : Identification de plus de 200 variétés de semences de manioc

Identification au Cameroun de plus de 200 variétés de semences de manioc | DR
Identification au Cameroun de plus de 200 variétés de semences de manioc | DR

Plus de deux cent semences de manioc dont six améliorées, ont été identifiées au Cameroun par l’Institut de recherche agricole pour le développement (IRAD) en vue d’améliorer et d’accroître la productivité agricole.

D’après des témoignages concordants, les performances de ces variétés de semences sont avérées auprès des producteurs, ce qui correspond aux objectifs, puisque que « le projet vise à augmenter la production de manioc au Cameroun à travers le développement des technologies et la formation.

Il s’agit de prendre le matériel de base de la recherche de l’IRAD, le multiplier et le mettre à la disposition des producteurs ».

Sur le plan pratique, a-t-on indiqué, pour un hectare, l’usage de semences améliorées permet la produire entre 25 et 40 tonnes de manioc contre 12 tonnes seulement pour des semences locales.

Par ailleurs, l’IRAD note qu’elles permettent également de renforcer la résistance de leurs cultures aux maladies.

Dans la perspective de vulgariser ces nouvelles semences à travers le pays, et pour s’assurer qu’elles parviennent aux producteurs, l’IRAD vient de procéder à la formation des multiplicateurs qui se chargeront aussi de leur commercialisation.

L’objectif étant que « la distribution de ces semences doit être étendue sur l’ensemble du territoire de manière à booster la production nationale ».

Sur la base des études menées sur le terrain, il en ressort que la culture du manioc a ses exigences et pour avoir de bonnes boutures, « il faudrait que la culture se fasse avec une température supérieure à 18°C avec un optimum entre 25°C et 29°C, un approvisionnement régulier en eau, en plein ensoleillement, des sols riches en humus », souligne l’IRAD.

© CAMERPOST avec © APA