Cameroun : Hysacam accuse les populations de dérober ses bacs à ordures

Hysacam accuse les populations de dérober ses bacs à ordures | Photo d'archives
Hysacam accuse les populations de dérober ses bacs à ordures | Photo d’archives

« Les bacs à ordure qui sont déployés dans nos villes pour assurer la propreté se retrouvent indûment dans des domiciles privés ». Tel est le constat que fait Michel Ngapanoun, dans un communiqué posté sur le site Internet de la société Hygiène et salubrité du Cameroun (Hysacam).

Le directeur général d’Hysacam, l’entreprise qui gère des contrats de ramassage des ordures dans plusieurs villes camerounaises, précise que ce phénomène est plus observé dans la ville de Douala, la capitale économique du pays.

A l’en croire, en plus de rendre plus difficile l’activité de collecte et de ramassage des ordures, cet incivisme des populations camerounaises cause d’importantes pertes à Hysacam, dont les bacs à ordures coûtent souvent jusqu’à 150 000 francs Cfa l’unité, apprend-on.

En effet, depuis plusieurs mois, Hysacam a entrepris de déployer dans les villes du pays avec lesquelles elle est sous contrat, des bacs à ordures en plastique, dont les capacités varient entre 120 et 360 litres. Malheureusement, ces bacs plus légers et facilement transportables, se retrouvent souvent dans des domiciles privés, pour divers usages domestiques.

Source : © Investir Au Cameroun

Par BRM