Cameroun – Hugo Broos : « Nous devons rester modestes mais ambitieux »

Le sélectionneur camerounais Hugo Broos. | © AFP / MUSTAFA OZER
Le sélectionneur camerounais Hugo Broos. | © AFP / MUSTAFA OZER

Le Cameroun est désormais fixé sur ses adversaires à la prochaine CAN. Ne faut-il pas craindre de tomber dans la suffisance en pensant que c’est une poule facile ?

Il est évident que cette poule n’est pas à comparer avec celle des qualifications de la coupe du monde Russie 2018. Mais là se trouve le danger. Déjà après le tirage, certains ont affirmé que le Gabon et nous serons au deuxième tour. Penser comme ça serait la plus grande erreur.

Le Burkina Faso était encore en finale de la CAN il y a quelques années et la Guinée Bissau a pris quatre points sur six contre la Zambie dernièrement. C’est sur le terrain que les matchs se jouent et nous devons être conscients du fait que dans des tournois pareils, il n’y a pas de matchs ou de qualifications faciles. Toutes les équipes veulent se distinguer, sont motivées à faire une belle prestation contre le Cameroun. Donc, je vais tout faire pour que mes joueurs ne sous-estiment pas nos adversaires.

Quelles seront les ambitions des Lions à cette compétition ?

Nous devons rester modestes mais ambitieux. Nous sommes sur le bon chemin mais nous ne devons pas brûler des étapes. Notre premier objectif est de passer le premier tour. Après, on verra ce qui est encore possible. Il est évident, si nous ne passons pas cette phase de poule, nous ne serons pas satisfaits.

Le Cameroun reste sur une victoire contre le Gabon en amical. Cela lui donne-t-il un avantage, au moins psychologique ?
Ce match entre le Cameroun et le Gabon en septembre dernier était plutôt, pour les deux équipes, un match d’entraînement où les deux coaches ont essayé plusieurs nouveaux joueurs. A la CAN, nous allons voir deux équipes différentes qui joueront à ce moment-là pour les quarts de finale de la compétition. Au niveau de l’intensité, de la motivation et de la pression, il y aura une grande différence. De plus, jouer contre le pays organisateur n’est jamais facile.

Qu’est-ce qui est envisagé désormais pour une préparation adéquate de l’équipe ? Avez-vous déjà une idée du groupe qui sera au Gabon ?
La suite est de mettre au point la préparation et l’organisation  pour  que  nous  puissions  réussir,  sans trop  se  focaliser sur la  CAN maintenant.  Nous ne devons pas oublier qu’il y a encore un match très important qui nous attend contre la Zambie le 12 novembre. Au niveau du groupe qui sera au Gabon, je peux juste dire que les joueurs se sélectionnent eux-mêmes. C’est-à-dire que seuls les plus méritants seront avec nous au Gabon.

Source : © Cameroon Tribune

Propos Recueillis Par Josiane R. MATIA

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz