Cameroun – Henri Etoundi Essomba : Les missions qui attendent le nouvel Ambassadeur plénipotentiaire aux Etats-Unis

Henri Etoundi Essomba, le nouvel ambassdeur du Cameroun aux Etats-Unis | DR
Henri Etoundi Essomba, le nouvel ambassdeur du Cameroun aux Etats-Unis | DR

Le Président de la République a signé un Décret qui a été lu au Journal de 17h sur les antennes du poste national. L’article premier du présent Décret stipule que Henri Etoundi Essomba, ministre plénipotentiaire est à compter de la date de signature du présent décret nommé Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République du Cameroun auprès des Etats-Unis d’Amérique avec résidence à Washington. En Article 2, l’intéressé aura droit aux avantages de toutes natures prévus par la réglementation en vigueur.

L’Article 3 souligne que le présent décret sera enregistré et publié suivant la procédure d’urgence puis inséré au journal officiel en français et en anglais. Henri Etoundi Essomba qui arrive au poste d’ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République du Cameroun auprès des Etats-Unis d’Amérique, remplace Joseph Bienvenu Charles Foe-Atangana. Le nouvel ambassadeur désigné dans la première puissance mondiale était, avant cette nomination ambassadeur du Cameroun en Israël avec résidence à Tel Aviv.

Cette personnalité en tant que chef de poste d’une mission diplomatique, est le subordonné d’un gouvernement. Il tient son pouvoir de lui et ne l’exerce qu’en son nom et sur sa demande expresse (sauf, pour des affaires courantes qui ne nécessitent pas un message ministériel), (s’appuyant ainsi notamment, en ce qui concerne les ambassadeurs de France, sur le décret du 1er juin 1979). Il aura pour missions de protéger les ressortissants de son pays, de négocier avec le gouvernement local et de défendre les intérêts de son pays.

Il devra se tenir au courant de l’évolution et de la situation du pays dans lequel il a été nommé pour en informer son propre gouvernement. Il est en outre responsable de l’unité et de la cohérence de la représentation de son pays, généralement sous l’autorité du ministre des Affaires étrangères dont il dépend. En revanche, il représente le gouvernement complet et chacun des ministres, jouant ainsi un rôle d’intermédiaire entre les services de sa mission et les départements dont ils relèvent. Henri Etoundi Essomba devra promouvoir des relations amicales et de développer les relations économiques, culturelles, scientifiques et militaires entre les deux pays.

© CAMERPOST par Linda Mbiapa