Cameroun : Le groupe Bolloré dévoile ses futurs investissements sur les ports de Kribi et de Douala, ainsi que sur le rail

Vincent Bolloré, le président du groupe Bolloré | © AFP/Archives
Vincent Bolloré, le président du groupe Bolloré | © AFP/Archives

Le groupe Bolloré, titulaire de concessions ferroviaire et portuaire au Cameroun, a profité de la tenue à Yaoundé, la capitale du pays, de la conférence économique internationale baptisée « Investir au Cameroun, terre d’attractivités », pour dévoiler les investissements qu’il entend réaliser à partir de cette année.

Selon les responsables de ce groupe français de logistique, Camrail, sa filiale qui bénéficie d’une concession sur le chemin de fer camerounais depuis 15 ans, va co-financer avec le gouvernement un plan d’investissement 2016-2020 d’un montant total de 224 milliards de francs Cfa. Ce plan va permettre, entre autres investissements, de renouveler 500 km de voie ferrée et le lancement de nouveaux services voyageurs sur les lignes de chemin de fer Yaoundé-Douala et Douala-Kumba.

Dans le même temps, apprend-on, le groupe Bolloré, à travers la Société d’exploitation des parcs à bois du Cameroun (SEPBC), concessionnaire du parc à bois du port de Douala, annonce pour cette année un investissement d’un montant de 5 milliards de francs Cfa pour permettre d’augmenter les cadences de livraison au parc à bois du port de Douala.

Sur cette même plateforme portuaire, Douala International Terminal (DIT), autre entreprise contrôlée par le groupe Bolloré en partenariat avec APMT et Maersk, annonce, sur la période 2016-2017, l’acquisition d’un 3ème portique de quai sur le terminal à conteneurs. Cet équipement sera opérationnel « au premier trimestre de l’année 2017 », et sera construit en Chine par ZPMC, présenté comme le leader mondial de la construction d’outils portuaires.

A Kribi, cité balnéaire de la région du Sud-Cameroun où est construit le premier port en eau profonde du pays, dont le terminal à conteneurs a également été concédé à un consortium franco-chinois conduit par le groupe Bolloré ; le logisticien français annonce la construction d’une base logistique qui couvrira, à terme, une superficie de 24 000 m2.

Ce d’autant plus que les concessionnaires du terminal à conteurs de la plus importante infrastructure portuaire du Cameroun, précise le groupe Bolloré, envisagent de faire de « Kribi un hub régional de transbordement pour toute la façade atlantique de l’Afrique, du Sénégal au Gabon, relié par des navires de grande capacité aux marchés européens et asiatiques ».

Source : © Investir Au Cameroun

Par BRM

  • Hortense Dt

    Négrier!