Cameroun – Grippe aviaire : levée de l’interdiction de commercialiser du poulet dans le Sud

levée de l’interdiction de commercialiser du poulet | © LNE/Illustration
Levée de l’interdiction de commercialiser du poulet | © LNE/Illustration

Après plus d’un mois d’interdiction de commercialiser du poulet, suite à l’apparition de la grippe aviaire dans plusieurs zones du Cameroun, Felix Nguele Nguele, gouverneur de la Région du Sud, vient d’autoriser à nouveau la vente des volailles dans son territoire de commandement.

Nguele Nguele explique que sa décision tient du fait qu’on n’a plus recensé de cas de grippe aviaire et qu’il n’y a pas eu de contamination due au virus H5N1. Dans la même veine, le ministre en charge de l’Elevage, des pêches et des industries animales (Minepia), Dr Taïga, a expliqué ce jour à Yaoundé que « la situation évolue progressivement à la normale».

Il a par ailleurs indiqué que les zones qui étaient sous restriction peuvent passer au dépeuplement de tous les oiseaux qui étaient en confinement. Raison pour laquelle, les gouverneurs de région ont commencé des séances de travail avec les opérateurs économiques depuis jeudi dernier pour échanger sur ce processus d’écoulement des volailles saines. Le Minepia a précisé que le dépeuplement des poulets s’étendra dans les zones dites de protection : le Mfoundi dans le Centre, le Koung-Khi et la Mifi à l’Ouest.

Actuellement, l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) renforce les capacités des services vétérinaires locaux en intervenant rapidement après l’apparition de nouveaux foyers et travaille avec le gouvernement afin de finaliser un plan d’action de lutte contre le virus H5N1. Les interventions d’urgence comprennent la neutralisation des volailles infectées ou exposées à la maladie, la désinfection des installations et marchés et la gestion sécurisée des oiseaux morts.

La première mission d’évaluation et de distribution d’équipement au Cameroun a été rendue possible grâce à un financement de l’Agence des États-Unis pour le développement international. La FAO tente d’obtenir 20 millions de dollars auprès de ses partenaires pour soutenir son intervention régionale face au virus H5N1.

C’est le 25 mai 2016 que le Minepia a annoncé l’apparition de la grippe aviaire au Cameroun, suite à une forte mortalité au sein du bâtiment des reproducteurs du complexe avicole de Mvog Betsi, à Yaoundé. Les estimations provisoires font été de plus de 15 000 volailles mortes sur un effectif 33 000 que compte ledit complexe.

Source : © Investir Au Cameroun

Par Sylvain Andzongo

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Cameroun – Grippe aviaire : levée de l’interdiction de commercialiser du poulet dans le Sud"

Me notifier des
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Victorine Ndjoum

Explique moi qui lève le gouverneur ou le ministre ?

wpDiscuz