Cameroun – Grippe aviaire : le département du Mfoundi déclaré « zone infectée »

Le gouvernement camerounais a décrété « zone infectée » à la grippe aviaire le département du Mfoundi qui englobe la capitale du pays, Yaoundé, à la suite de la découverte d’un foyer d’épizootie depuis le 22 mai dernier au complexe avicole de Mvog-Betsi et qui a décimé 24.000 volatiles soit 75% de l’élevage du genre.

Depuis vendredi, des équipes des brigades spéciales des ministères de l’Elevage, du Commerce et de la Santé publique ont engagé des opérations « coup de poing » sur les marchés de la zone, afin de s’assurer que la mesure était respectée par les commerçants.

Plusieurs de ceux-ci, interrogés par APA, ont déclaré qu’ils allaient effectivement retirer la volaille de leurs propositions aux consommateurs et la mettre à l’abri, en attendant un retour à la normale qu’ils espèrent rapide.

Toujours est-il que, selon le gouvernement, « en dehors du seul foyer identifié au complexe avicole de Mvog-Betsi, la situation est sous contrôle et les investigations se poursuivent ».

Dans le même élan, les autorités ont indiqué il y a peu que des médicaments contre le virus H5N1, responsable de l’épizootie, ont été commandés avec l’appui de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et seront rapidement disponibles à titre gratuit.

Les autorités ont en outre décidé de l’interdiction d’entrée et de sortie de la ferme de Mvog-Betsi des produits d’élevage et autres intrants, l’abattage du reste du cheptel, l’incinération et l’enfouissement des carcasses, l’observation obligatoire de la restriction des mouvements des animaux domestiques sensibles et des hommes dans la zone concernée.

Une épidémie de grippe aviaire s’est déjà déclarée au Cameroun en 2006 et, bien que n’ayant pas fait de victimes humaines, elle a provoqué un sérieux marasme dans la filière avicole du pays.

© CAMERPOST avec © APA

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz