Cameroun : Gregor Binkert organise une exposition d’œuvres d’art au siège de la BM – 01/07/2015

Gregor Binkert, directeur des opérations de la Banque mondiale en fin de séjour au Cameroun | DR
Gregor Binkert, directeur des opérations de la Banque mondiale en fin de séjour au Cameroun | DR

Le directeur des opérations de la Banque mondiale au Cameroun arrivé en fin de séjour hier a organisé lundi une exposition d’œuvres d’art au siège de l’institution à Yaoundé. Durant son séjour au Cameroun entamé en 2011, Gregor Binkert ne s’est pas seulement adonné aux questions de finances et d’économie. Le directeur des opérations de la Banque mondiale a dévoilé son autre centre d’intérêts : l’art. « Il a beaucoup œuvré pour promouvoir l’art camerounais. Il a beaucoup soutenu les artistes et il a tenu en partant, à les saluer une dernière fois», confie Mamma Alim Ahmed, commissaire de l’exposition « Cameroun une vision contemporaine ». Cet événement, rendu à sa 5e édition, s’est ouvert lundi à Yaoundé, conjointement avec la réception qu’offrait ce même jour, Gregor Binkert, en signe d’au revoir.

Le temps d’une soirée, le hall du siège de la Banque mondiale à Yaoundé s’est transformé en une salle d’exposition d’arts où les invités ont pu découvrir les différentes toiles ornant les murs  du bureau. Pour cette nouvelle édition, en plus des peintres, on retrouve des photographes et des ébénistes parmi les artistes. Huit au total, pour une cinquantaine d’œuvres retenues dans le cadre de ce vernissage. Blanche Agoume, Boris Nzebo, Jean David, Nkot, Jean Emati, Hako Hankson, Salifou Lindou, Max Lyonga et Merlin Teffolo. Des artistes que la Banque mondiale a choisis de mettre en valeur au travers de cette exposition. Le directeur des opérations de la Banque mondiale a voulu cette exposition comme un moment de partage entre les artistes présents et les visiteurs au rang desquels les membres du gouvernement, des membres du corps diplomatique et des partenaires techniques et financiers de la Banque.

Au milieu de ces toiles, Gregor Binkert et ses invités ont consacré quelques minutes à un bref bilan de la coopération entre le Cameroun et la Banque mondiale. Ainsi, entre 2011 et 2015, le portefeuille des projets de la Banque mondiale a augmenté de 41%. Le ratio de décaissement est passé de 11% à 23% sur la même période. Bien que la coopération entre le Cameroun et la Banque mondiale couvre tous les secteurs, Gregor Binkert, dans son allocution de circonstance, a mis l’accent sur trois secteurs. Les infrastructures avec entre autres le financement du barrage de Nachtigal et la réhabilitation complète de l’axe Babadjou-Bamenda. L’agriculture où la Banque mondiale est impliquée dans le Projet d’investissement et de développement des marchés agricoles (PIDMA) avec un financement évalué à 50 milliards de F. La Banque mondiale intervient également dans le secteur de l’éducation et de la santé. Dès la rentrée scolaire 2015-2016, trois millions de manuels scolaires seront distribués aux élèves de la SIL et de Class One. Ce qui permettra à trois élèves de se partager un manuel. Au-delà des chiffres, Gregor Binkert emporte avec lui, « de merveilleux souvenirs, des rencontres exceptionnelles et une chaleur que je chérirai toujours ».

 

Source : © Cameroon Tribune

Par Josiane TCHAKOUNTE