Cameroun : le gouvernement plie face aux revendications des enseignants

le gouvernement plie face aux revendications des enseignants | Illustration/ DR
le gouvernement plie face aux revendications des enseignants | Illustration/ DR

Le chef de l’Etat camerounais, Paul Biya, a pris un décret octroyant une subvention spéciale de deux milliards FCFA aux établissements scolaires privés laïcs et confessionnels du pays, rapporte vendredi en mi-journée la radio nationale.

Dans le même temps, le gouvernement va lancer le recrutement de 1000 jeunes enseignants bilingues, diplômés de l’enseignement supérieur, particulièrement dans les matières scientifiques et techniques.

Le communiqué, signé du Premier ministre Philemon Yang, précise que ces recrues seront prioritairement affectées dans les établissements scolaires des régions accusant un déficit important en personnels dans lesdites matières.

Ces annonces interviennent dans un contexte de fronde dans la région du Nord-Ouest où des syndicats d’obédience anglophone ont, depuis deux semaines, lancé un mot d’ordre de grève illimitée que les assurances des pouvoirs publics n’arrivent pas à enrayer.

Dans le même temps, quatre syndicats d’enseignants de la partie francophone du pays ont annoncé un arrêt de travail à compter du 7 novembre prochain, pour protester contre leurs conditions de vie et de travail.

Le 8 novembre dernier, le Premier ministre avait annoncé la mise en place d’un comité ad hoc en charge d’examiner les revendications de leurs membres.

Mais ladite instance est d’ores et déjà rejetée par les protestataires qui rappellent qu’en 2012, un comité similaire avait déjà vu le jour et avec le même cahier de charges, dont les conclusions n’ont jamais été appliquées.

© CAMERPOST avec © APA

  • le chef de l état un pris un décret à travers lequel l état octroie 2 milliards. ce n est pas Biya qui octroie ….. texte pas bien rédigé’

    • Good morning. I can’t really understand this article either. They published it on Dec 2 and inside they say “à compter du 7 Novembre prochain”

  • Il aime bien les décrets qui octroient vraiment on veut. du concret il faut que vous même vous descendiez sur le terrain m le président si vous êtes fatigué de marcher laisser la place à certaines personnes qui peuvent aussi prendre le pays en main.

  • Subvention speciale un concepte qui ne renvoit à rien est ce pour cette fois ci est elle permanant.aucun sens que des solutions cosmetiques