Cameroun : Le gouvernement exprime sa gratitude aux partenaires au développement

Cameroun : Le gouvernement exprime sa gratitude aux partenaires au développement

Le gouvernement camerounais vient d’exprimer sa gratitude aux partenaires au développement qui se sont engagés dans l’aboutissement de son programme triennal de réformes économiques et financières.

Dans un communiqué signé du secrétaire général de la présidence de la République, Ferdinand Ngoh Ngoh, au lendemain de l’annonce de l’accord du Fonds monétaire internationale (FMI) soutenu par la facilité élargie de crédit, d’un montant d’environ 400 milliards FCFA en vue de la mise en œuvre d’un programme de réformes économiques et financières, il a souligné l’engament du chef de l’État, Paul Biya, à mettre en œuvre ce programme.

Selon Ferdinand Ngoh Ngoh, ledit programme devrait permettre, de concert avec les autres pays de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC), d’aboutir à une sortie maîtrisée de la difficile conjoncture économique actuelle et à la mise en place des conditions d’une relance vertueuse et durable de la croissance économique dans la sous-région.

Au travers des mesures envisagées, écrit-il, le Cameroun, dont l’économie a fait montre de résilience jusqu’ici, entend consolider, voire renforcer sa croissance économique, les réformes à mettre en œuvre étant portées par des mesures visant d’une part à accroître les recettes de l’Etat, et d’autre part à améliorer la qualité de la dépenses publique, notamment celles liées aux investissements prioritaires, tout en préservant les dépenses sociales et les aides humanitaires d’urgence aux populations des régions victimes de l’insécurité (Est et Extrême-Nord).

Le président Biya, selon son secrétaire général, «saisit cette occasion pour exprimer sa gratitude aux partenaires bilatéraux et multilatéraux du Cameroun en général, et au FMI en particulier, pour leur soutien au programme de réformes économiques et financières du Cameroun».

Au titre de l’accord triennal, rappelle M. Ngoh Ngoh, d’autres partenaires techniques et financiers, notamment la France, l’Union européenne, la Banque mondiale et la Banque africaine de développement, se sont engagés à octroyer au pays des ressources financières additionnelles.

Reste néanmoins que l’annonce de la signature de cet accord a suscité une vive controverse, chez les spécialistes, qui depuis quelques jours rivalisent d’analyses et de critiques dans les médias locaux.

Selon une opinion majoritairement partagée, le Cameroun vient, après une douloureuse période d’ajustement structurel conclue, en début mai 2006, par l’atteinte du point d’achèvement de l’initiative Pays pauvres très endettés (PPTE), de retourner à une austérité à long terme avec incalculables dans tous les domaines de la vie nationale.

© CAMERPOST avec APA

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "Cameroun : Le gouvernement exprime sa gratitude aux partenaires au développement"

Me notifier des
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Allan Carlos Wandji

390 milliards c’est mm pas l’argent de poche de deux ministres trop petit stuiiiip pourquoi aller loin demander pourtant 3 fonctionnaires pouvais donner sa!

Alphonse Ondoua

De vrais comiques, ces gens.

wpDiscuz