Cameroun : le gouvernement dément la rumeur sur l’augmentation du prix du ticket de péage routier

Un poste de péage routier | Illustration/DR
Un poste de péage routier | Illustration/DR

Le ministre camerounais en charge des Finances, Alamine Ousmane Mey, a démenti une rumeur relayée depuis des semaines par les médias locaux, faisant état de l’augmentation imminente du prix du ticket de péage routier qui passerait de 500 à 2500 FCFA.

Dans un communiqué lu mardi en mi-journée sur la radio nationale, il a déclaré qu’«aucune augmentation n’est envisagée» dans ce sens.

Cette réaction, note-t-on, intervient alors que la polémique autour de l’éventualité du renchérissement de ce ticket de passage dans les postes de péage passionne de plus en plus l’opinion nationale.

Selon plusieurs médias en effet, le gouvernement envisagerait très sérieusement de multiplier par 5 le prix du ticket de péage, sur la base de simulations effectuées par des entreprises soumissionnaires pour la gestion privée des postes de péage, qui jugeraient le taux actuel non rentable pour cette activité pourvoyeuse à hauteur de 6 milliards FCFA annuels dans les caisses publiques..

En mi-juin dernier, rappelle-t-on, le gouvernement camerounais avait lancé un appel public international à manifestation d’intérêt (APMI) en vue de la sélection d’entreprises ou groupements d’entreprises devant l’accompagner pour le financement, la conception, la construction, l’équipement, l’exploitation et la maintenance de 14 postes automatiques de péage sur certaines routes bitumées du réseau national.

Les pouvoirs publics se fixaient ainsi pour objectif de garantir un entretien rigoureux du réseau routier, à travers un financement pérenne, mais aussi d’optimiser les recettes de péage à travers l’introduction d’une méthode spécifique moderne de collecte, le système envisagé devant rentrer en droite ligne avec les standards internationaux et permettre le passage d’environ 200 véhicules par heure et par voie de péage.

Le système de péage routier, jusqu’ici manuel et dont la gestion des postes de contrôle se fait par concession octroyée aux personnes morales de droit camerounais, a été créé en fin janvier 1998 par décret du Premier ministre qui a instauré un droit de passage auquel sont exempts les piétons, les engins à deux roues, les ambulances ainsi les véhicules concourant au maintien de l’ordre disposant de plaques minéralogiques propres.

La gestion de ces recettes, qui faisaient autrefois l’objet de communiqués ainsi que de primes aux employés des postes les plus rentables, est aujourd’hui qualifiée de «floue» par plusieurs observateurs qui dénoncent à la fois des détournements massifs ainsi qu’une affectation inappropriée des fonds collectés.

© CAMERPOST avec © APA

  • Mais camer post! qui vous á d’abour donnée ancien faxs, je wanda sur vous heinnnn🙊🙊

  • Les 2500 ne serons pas détourner com le reste d,argent ????

  • Il a même fallu très vite démentir une telle rumeur, les auteurs des actes pareils ne sont autres que les ennemis de ce pays

    • Monsieur Jean Daniel Mveme Ndemba, les organes de presse n’ont jamais dit que le prix du ticket de péage était passé à 2500frs mais, que les soumissionnaires à l’appel d’offre international lancé par le mintransport pour des opérateurs devant équiper, exploiter et assurer l’entretien des14 postes de péages les plus rentables (situés sur le triangle Bafoussam – Douala-Yaoundé-Bafoussam), ont après analyse, proposé dans leurs offres que le seuil de rentabilité c’est d’avoir le ticket à 2500 francs CFA. Alors dans leur rôle de lanceur d’alerte et d’éveil des consciences, porter une telle information à la connaissance des camerounais, ce n’est pas être comme vous le dites être “l’ennemi du pays”.

    • Monsieur Jean Daniel Mveme Ndemba, les organes de presse n’ont jamais dit que le prix du ticket de péage était passé à 2500frs mais, que les soumissionnaires à l’appel d’offre international lancé par le mintransport pour des opérateurs devant équiper, exploiter et assurer l’entretien des14 postes de péages les plus rentables (situés sur le triangle Bafoussam – Douala-Yaoundé-Bafoussam), ont après analyse, proposé dans leurs offres que le seuil de rentabilité c’est d’avoir le ticket à 2500 francs CFA. Alors dans leur rôle de lanceur d’alerte et d’éveil des consciences, porter une telle information à la connaissance des camerounais, ce n’est pas être comme vous le dites être “l’ennemi du pays”.

    • Monsieur Jean Daniel Mveme Ndemba, les organes de presse n’ont jamais dit que le prix du ticket de péage était passé à 2500frs mais, que les soumissionnaires à l’appel d’offre international lancé par le mintransport pour des opérateurs devant équiper, exploiter et assurer l’entretien des14 postes de péages les plus rentables (situés sur le triangle Bafoussam – Douala-Yaoundé-Bafoussam), ont après analyse, proposé dans leurs offres que le seuil de rentabilité c’est d’avoir le ticket à 2500 francs CFA. Alors dans leur rôle de lanceur d’alerte et d’éveil des consciences, porter une telle information à la connaissance des camerounais, ce n’est pas être comme vous le dites être “l’ennemi du pays”.

    • Monsieur Jean Daniel Mveme Ndemba, les organes de presse n’ont jamais dit que le prix du ticket de péage était passé à 2500frs mais, que les soumissionnaires à l’appel d’offre international lancé par le mintransport pour des opérateurs devant équiper, exploiter et assurer l’entretien des14 postes de péages les plus rentables (situés sur le triangle Bafoussam – Douala-Yaoundé-Bafoussam), ont après analyse, proposé dans leurs offres que le seuil de rentabilité c’est d’avoir le ticket à 2500 francs CFA. Alors dans leur rôle de lanceur d’alerte et d’éveil des consciences, porter une telle information à la connaissance des camerounais, ce n’est pas être comme vous le dites être “l’ennemi du pays”.

    • Monsieur Jean Daniel Mveme Ndemba, les organes de presse n’ont jamais dit que le prix du ticket de péage était passé à 2500frs mais, que les soumissionnaires à l’appel d’offre international lancé par le mintransport pour des opérateurs devant équiper, exploiter et assurer l’entretien des14 postes de péages les plus rentables (situés sur le triangle Bafoussam – Douala-Yaoundé-Bafoussam), ont après analyse, proposé dans leurs offres que le seuil de rentabilité c’est d’avoir le ticket à 2500 francs CFA. Alors dans leur rôle de lanceur d’alerte et d’éveil des consciences, porter une telle information à la connaissance des camerounais, ce n’est pas être comme vous le dites être “l’ennemi du pays”.

    • Monsieur Jean Daniel Mveme Ndemba, les organes de presse n’ont jamais dit que le prix du ticket de péage était passé à 2500frs mais, que les soumissionnaires à l’appel d’offre international lancé par le mintransport pour des opérateurs devant équiper, exploiter et assurer l’entretien des14 postes de péages les plus rentables (situés sur le triangle Bafoussam – Douala-Yaoundé-Bafoussam), ont après analyse, proposé dans leurs offres que le seuil de rentabilité c’est d’avoir le ticket à 2500 francs CFA. Alors dans leur rôle de lanceur d’alerte et d’éveil des consciences, porter une telle information à la connaissance des camerounais, ce n’est pas être comme vous le dites être “l’ennemi du pays”.

    • Monsieur Jean Daniel Mveme Ndemba, les organes de presse n’ont jamais dit que le prix du ticket de péage était passé à 2500frs mais, que les soumissionnaires à l’appel d’offre international lancé par le mintransport pour des opérateurs devant équiper, exploiter et assurer l’entretien des14 postes de péages les plus rentables (situés sur le triangle Bafoussam – Douala-Yaoundé-Bafoussam), ont après analyse, proposé dans leurs offres que le seuil de rentabilité c’est d’avoir le ticket à 2500 francs CFA. Alors dans leur rôle de lanceur d’alerte et d’éveil des consciences, porter une telle information à la connaissance des camerounais, ce n’est pas être comme vous le dites être “l’ennemi du pays”.

    • Monsieur Jean Daniel Mveme Ndemba, les organes de presse n’ont jamais dit que le prix du ticket de péage était passé à 2500frs mais, que les soumissionnaires à l’appel d’offre international lancé par le mintransport pour des opérateurs devant équiper, exploiter et assurer l’entretien des14 postes de péages les plus rentables (situés sur le triangle Bafoussam – Douala-Yaoundé-Bafoussam), ont après analyse, proposé dans leurs offres que le seuil de rentabilité c’est d’avoir le ticket à 2500 francs CFA. Alors dans leur rôle de lanceur d’alerte et d’éveil des consciences, porter une telle information à la connaissance des camerounais, ce n’est pas être comme vous le dites être “l’ennemi du pays”.

    • Monsieur Jean Daniel Mveme Ndemba, les organes de presse n’ont jamais dit que le prix du ticket de péage était passé à 2500frs mais, que les soumissionnaires à l’appel d’offre international lancé par le mintransport pour des opérateurs devant équiper, exploiter et assurer l’entretien des14 postes de péages les plus rentables (situés sur le triangle Bafoussam – Douala-Yaoundé-Bafoussam), ont après analyse, proposé dans leurs offres que le seuil de rentabilité c’est d’avoir le ticket à 2500 francs CFA. Alors dans leur rôle de lanceur d’alerte et d’éveil des consciences, porter une telle information à la connaissance des camerounais, ce n’est pas être comme vous le dites être “l’ennemi du pays”.

    • Monsieur Jean Daniel Mveme Ndemba, les organes de presse n’ont jamais dit que le prix du ticket de péage était passé à 2500frs mais, que les soumissionnaires à l’appel d’offre international lancé par le mintransport pour des opérateurs devant équiper, exploiter et assurer l’entretien des14 postes de péages les plus rentables (situés sur le triangle Bafoussam – Douala-Yaoundé-Bafoussam), ont après analyse, proposé dans leurs offres que le seuil de rentabilité c’est d’avoir le ticket à 2500 francs CFA. Alors dans leur rôle de lanceur d’alerte et d’éveil des consciences, porter une telle information à la connaissance des camerounais, ce n’est pas être comme vous le dites être “l’ennemi du pays”.

    • Monsieur Jean Daniel Mveme Ndemba, les organes de presse n’ont jamais dit que le prix du ticket de péage était passé à 2500frs mais, que les soumissionnaires à l’appel d’offre international lancé par le mintransport pour des opérateurs devant équiper, exploiter et assurer l’entretien des14 postes de péages les plus rentables (situés sur le triangle Bafoussam – Douala-Yaoundé-Bafoussam), ont après analyse, proposé dans leurs offres que le seuil de rentabilité c’est d’avoir le ticket à 2500 francs CFA. Alors dans leur rôle de lanceur d’alerte et d’éveil des consciences, porter une telle information à la connaissance des camerounais, ce n’est pas être comme vous le dites être “l’ennemi du pays”.

    • Monsieur Jean Daniel Mveme Ndemba, les organes de presse n’ont jamais dit que le prix du ticket de péage était passé à 2500frs mais, que les soumissionnaires à l’appel d’offre international lancé par le mintransport pour des opérateurs devant équiper, exploiter et assurer l’entretien des14 postes de péages les plus rentables (situés sur le triangle Bafoussam – Douala-Yaoundé-Bafoussam), ont après analyse, proposé dans leurs offres que le seuil de rentabilité c’est d’avoir le ticket à 2500 francs CFA. Alors dans leur rôle de lanceur d’alerte et d’éveil des consciences, porter une telle information à la connaissance des camerounais, ce n’est pas être comme vous le dites être “l’ennemi du pays”.

  • Merci seigneur !!

  • Où va l’argent de ce péage ? Regardez l’etat des routes, de quoi manifester. Ils font les campagnes de prévention routière mais ne regardent jamais l’état des routes. Ils sont à cours d’idée et ont atteint le seuil de l’incompétence. Laissez, vous êtes dépassés, vous avez fait votre temps. Ne pensez pas que ça arrive seulement aux autres.

    • ON PARLE D’UN DEMENTI PAS DE LA OU PART L’ARGENT

    • C’est parce qu’on parle de démenti qu’il est exclu d’étendre son commentaire ? Nos gouvernants sont dépassés, c’est ça la réalité. Ils ne peuvent que démentir pour éviter le courroux des usagers.

  • il ya pas de fumee sans feu .ILS ont voulu tater le terrain

  • péage ce misérable il on réussi a détruit c beau pays

  • C’est mieux pour vous

  • Chance pour eux

  • HUM CAMEROUN MON PAYS

  • Fru Ndi faire ton boulot comme c que tes faire a Santa !!!!

  • Selfishness

  • Où st les routes ???

  • Bande de rigolos! On paie çà depuis longtemps on a vu les routes? À Santa il y a eu suspension du péage à cause des mêmes conneries.

  • Bande de rigolos! On paie çà depuis longtemps on a vu les routes? À Santa il y a eu suspension du péage à cause des mêmes conneries.

  • Bande de rigolos! On paie çà depuis longtemps on a vu les routes? À Santa il y a eu suspension du péage à cause des mêmes conneries.

  • Même une augmentation de 100f seulement sur le tarif en vigueur ne se justifie pas.Il faut qu’on nous nous dise ce qu’on fait avec cet argent de péage.

    • On paie vos salaires avec çà, tu ne le savais pas ? Bonsoir grand frère.

    • Merci mon frère,bonsoir à toi également,j’espère que tu vas bien.

  • Même une augmentation de 100f seulement sur le tarif en vigueur ne se justifie pas.Il faut qu’on nous nous dise ce qu’on fait avec cet argent de péage.

    • On paie vos salaires avec çà, tu ne le savais pas ? Bonsoir grand frère.

    • Merci mon frère,bonsoir à toi également,j’espère que tu vas bien.

  • Même une augmentation de 100f seulement sur le tarif en vigueur ne se justifie pas.Il faut qu’on nous nous dise ce qu’on fait avec cet argent de péage.

    • On paie vos salaires avec çà, tu ne le savais pas ? Bonsoir grand frère.

    • Merci mon frère,bonsoir à toi également,j’espère que tu vas bien.

  • Même une augmentation de 100f seulement sur le tarif en vigueur ne se justifie pas.Il faut qu’on nous nous dise ce qu’on fait avec cet argent de péage.

    • On paie vos salaires avec çà, tu ne le savais pas ? Bonsoir grand frère.

    • Merci mon frère,bonsoir à toi également,j’espère que tu vas bien.

  • Même une augmentation de 100f seulement sur le tarif en vigueur ne se justifie pas.Il faut qu’on nous nous dise ce qu’on fait avec cet argent de péage.

    • On paie vos salaires avec çà, tu ne le savais pas ? Bonsoir grand frère.

    • Merci mon frère,bonsoir à toi également,j’espère que tu vas bien.

  • Même une augmentation de 100f seulement sur le tarif en vigueur ne se justifie pas.Il faut qu’on nous nous dise ce qu’on fait avec cet argent de péage.

    • On paie vos salaires avec çà, tu ne le savais pas ? Bonsoir grand frère.

    • Merci mon frère,bonsoir à toi également,j’espère que tu vas bien.

  • Même une augmentation de 100f seulement sur le tarif en vigueur ne se justifie pas.Il faut qu’on nous nous dise ce qu’on fait avec cet argent de péage.

    • On paie vos salaires avec çà, tu ne le savais pas ? Bonsoir grand frère.

    • Merci mon frère,bonsoir à toi également,j’espère que tu vas bien.