Cameroun – Golfe de Guinée : Ouverture à Yaoundé du Centre interrégional de sécurité et de sûreté maritimes – 11/09/2014

Le siège du Centre interrégional de sécurité et de sûreté maritimes en Afrique centrale et occidentale (CIC) a été inauguré jeudi dans la capitale camerounaise, Yaoundé, a constaté APA sur place.

Dirigé de façon intérimaire par le colonel sénégalais Abdouramane Dieng, il se présente sous la forme d’un immeuble flambant neuf de 3 niveaux où servent, pour l’instant, 12 employés civils et militaires.

Regroupant les pays membres de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), de la Communauté économique des États de l’Afrique centrale (CEEAC) ainsi que la Commission du Golfe de Guinée, le CIC a été mis sur pied au terme d’un sommet sur la piraterie maritime tenu le 25 juin 2013 à Yaoundé.

Avec le concours des Nations Unies et de puissances occidentales, il doit, dans ses missions, assurer la compatibilité et l’interopérabilité des architectures pour la sécurité et la sûreté maritimes dans les régions visées, produire et diffuser des informations, coopérer avec des organisations régionales responsables des secteurs de la pêche et des mines.

Le CIC doit aussi assurer le renforcement des capacités du personnel civil et militaire de la CEDEAO et de la CEEAC dans le but de faire respecter le droit maritime, coordonner la formation et les pratiques, faciliter l’échange d’informations entre les marines des Etats membres, promouvoir l’harmonisation des textes d’application du droit dans le secteur dans les domaines de la lutte contre la piraterie, le vol à main armée, les actes illicites commis en mer, la pollution maritime et la protection de l’environnement.

134 cas de criminalité ont été notifiés entre 2003 et 2011 dans l’espace maritime situé entre l’Angola et le Sénégal, principalement constitués de pêche illégale, de pollution, de déversement de déchets, d’actes de piraterie, de commerce illégal de pétrole brut, de trafic, de personnes et de stupéfiants.

Pour la seule année 2013, apprend-on, ce sont 130 cas similaires qui ont été signalés par les services compétents.

© Camer Post avec © APA

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz