Cameroun – Gestion des droits d’auteur : des musiciens demandent la dissolution de tous les organes en charge

Cameroun – Gestion des droits d’auteur : des musiciens demandent la dissolution de tous les organes en charge

Ils en ont ras-le-bol. Afin de mettre fin au désordre, à la corruption, aux intérêts égoïstes, aux batailles interminables entre ces acteurs du même secteur, entre eux et le ministère de tutelle, des artistes musiciens se sont réunis à Douala, métropole économique le 1er juin 2017. Le menu des échanges avec CAMERPOST.

Appel à la création d’une société unique

Ils étaient là, ces artistes musiciens, toutes générations confondues. Ils veulent à tout prix résoudre la crise qui règne en matière de gestion collective des droits d’auteur au pays de Samuel Eto’o Fils. Voilà pourquoi la cible demande à l’Etat de dissoudre la Cameroon music corporation (Cmc), la Société civile camerounaise de l’art musical (Socam) et la Société camerounaise d’interprètes et des musiciens (Socim), pour former un bloc. Et donc un seul organe en charge de la gestion des droits d’auteur.

Le doyen Nkotti François explique : « l’Etat a le droit d’imposer ce qu’il faut, ce qui est bon pour tous les Camerounais, pour tous les corps de métier. Le Chef de l’Etat peut décider de la création de cet organe unique comme il en a fait en créant l’académie de football. La Cmc a ses partisans. La Socam a ses affiliés et la Socim également. Dire aujourd’hui qu’une structure parmi les trois avale les autres, c’est anormal ».

Redonner confiance aux musiciens et vie à l’art musical

Ce n’est pas tout. L’artiste musicien de grande renommée poursuit : « le seul moyen d’accéder à un nouveau départ reste l’Etat. « La bonne démarche est de dissoudre tous les organes et que l’Etat veille sur la gestion de temps à autre. Aucun partisan ne veut s’allier à un autre organe de droit d’auteur. Il faut dissoudre tout », laisse entendre l’interlocuteur soutenu par les autres musiciens.

Globalement le droit d’auteur est étendu à un ensemble diversifié de domaines, allant de la musique à la production littéraire en passant par la photographie, aux œuvres artisanales…L’auteur d’une œuvre artistique originale a le droit exclusif d’autoriser ou d’interdire l’utilisation de son œuvre. L’autorisation se fait généralement en contrepartie du versement d’une rémunération. Le droit d’auteur est l’ensemble des dispositions légales et réglementaires qui protègent la création, la diffusion, la cession et la commercialisation de toute création artistique ou littéraire regroupé sous l’appellation d’œuvre de l’esprit.

© CAMERPOST – Toute reproduction interdite

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Cameroun – Gestion des droits d’auteur : des musiciens demandent la dissolution de tous les organes en charge"

Me notifier des
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
增达网

高雅的人,看背影就知道;奋斗的女听脚步就知道;和善的人,看笑容就知道;优秀的人,看你就知道!

wpDiscuz