Cameroun : Gervais Mendo Ze et l’argent de la redevance audiovisuelle – 18/11/2014

Gervais Mendo Ze, ancien directeur général de la Cameroon Radio and Television (CRTV).
Gervais Mendo Ze, ancien directeur général de la Cameroon Radio and Television (CRTV).

L’ex-directeur général de la Crtv est poursuivi pour non reversement de cette taxe au Trésor public.

Cinq jours déjà que Gervais Mendo Ze est à la maison d’arrêt de Kondengui. Vendredi dernier, 14 novembre, le nouveau pensionnaire  de la prison centrale de Yaoundé a eu sa première séance de travail avec son avocat, Me Ondzigui. Le 12 novembre au matin, Gervais Mendo Ze a reçu la visite d’un officier de police judiciaire du Tribunal criminel qui lui fait savoir que sur ordre du parquet général, il doit le conduire à l’unité des enquêtes de cette juridiction.

C’est la première fois, apprend-on, que Gervais Mendo Ze est invité à se rendre au Tcs pour une affaire le concernant. Arrivé dans les locaux du Corps spécialisé d’officiers de police judiciaire (Opj), l’ancien directeur général de la Crtv est installé dans la salle de conférence. Il est reçu par le commissaire divisionnaire Enyegue Mbolong, patron des Opj du Tcs. C’est alors que Mendo Ze fait appel à son avocat. Il y passera de longues heures sans être auditionné.

Entre temps, un réquisitoire introductif d’instance est préparé par le parquet général. Dans ce document, sont consignées les charges reprochées à M. Mendo Ze. Dans la nuit, le procureur général, Emile Zéphyrin Nsoga transmet ledit document au président du Tcs, Yap Abdou, qui à son tour désigne le juge d’instruction, Annie Noëlle Bahounoui pour ouvrir une information judiciaire. En l’absence de son avocat, Mendo Ze est conduit, tard dans la nuit, auprès de la magistrate qui va lui notifier l’acte d’accusation.

En effet, le 5 février 2009, le Conseil de discipline budgétaire et financière du Consupe que présidait à l’époque le ministre Etamè Massoma avait imputé à Gervais Mendo Ze, ancien directeur général de la Crtv « l´octroi de rémunérations indues au comptable matières, la négligence dans la gestion du contentieux du site du centre de formation professionnel audio-visuel de la Crtv d´Ekounou ; la signature en lieu et place des autorités compétentes de ses propres ordres de mission ; l´engagement de dépenses non prévues dans le budget de la Crtv et sans lien avec les missions dudit organisme ; l´octroi d´avantages sans base légale ou réglementaire ; la perception de frais de représentation indus sans base légale ou réglementaire et sans pièces justificatives, le non reversement de la redevance audiovisuelle etc ».

A la suite de ce rapport du Consupe, dès 2010, M. Mendo Ze est entendu comme suspect, à la sous-direction des enquêtes économiques de la direction de la police judicaire de Yaoundé. D’après nos informations, le dossier actuel porte principalement sur la redevance audiovisuelle non reversées au Trésor public. Un détournement de 870 millions FCfa serait ainsi imputé au Pr Mendo Ze. Toujours au sujet de cette redevance audiovisuelle, il devra également répondre de la coaction de détournement de 2,3 milliards FCFa avec Jean-Paul Amang Betene et Pascal Manga, deux anciens cadres du ministère des Finances.

Source : © Le Jour

Par Eitel Elessa Mbassi

Poster un Commentaire

3 Commentaires sur "Cameroun : Gervais Mendo Ze et l’argent de la redevance audiovisuelle – 18/11/2014"

Me notifier des
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Francisca Mboe

hhh le pere c est chaud

Elisabeth Ambassa

on va faire comment?

Philo-josiane Bilounga

Ha ca ya un. Temps pr ca

wpDiscuz