Cameroun – Garoua-Boulai : près de 200 camions bloqués à la frontière avec la Centrafrique

Camions stationnés à la frontière Cameroun-Rca à Garoua-Boulaï le 03 juillet 2015 | © Bernard Bangda/Blog/Archives
Camions stationnés à la frontière Cameroun-Rca à Garoua-Boulaï le 03 juillet 2015 | © Bernard Bangda/Blog/Archives

Près de 200 camions transportant des marchandises sont stationnés depuis quelques jours dans la ville de Garoua-Boulai (Est) à la frontière avec la Centrafrique pour cause d’insécurité dans ce pays malgré le déploiement des forces de la Mission intégrée multidimensionnelle de stabilisation des Nations Unies en République centrafricaine (MINUSCA).

Pour éviter le pillage de leurs cargaisons, les camionneurs ont exigé le renforcement des mesures de sécurité, ce qui a amené les autorités camerounaises et centrafricaines à arrêter un chronogramme pour permettre l’acheminement des marchandises en Centrafrique.

Le nouveau calendrier dispose que désormais les camions seront convoyés uniquement le jeudi et le samedi, soit deux rotations par semaines.

Ce programme explique-t-on à la MINUSCA, « permet de mieux assurer la sécurité des cargaisons car le faire chaque jour comme cela se faisait a révélé quelques failles sur le dispositif sécuritaire ».

Par ailleurs, a-t-on appris, pour plus d’efficacité, le nombre de camionneurs par voyage ne devrait pas excéder 150, pour permettre des conditions de sécurité optimum jusqu’à Bangui, la capitale.

Conséquence, ces nouvelles dispositions font en sorte que près de 200 camions de marchandises sont encore stationnés à la frontière en attendant le prochain convoi qui aura lieu jeudi.

Pays dépourvu de façade maritime, la Centrafrique utilise le port de Douala au Cameroun pour l’importation et l’exportation de ses marchandises, soit plus de 80 pour cent du volume du trafic, des cargaisons qui empruntent le corridor Douala-Bangui par la route.

© CAMERPOST avec © APA