Cameroun – Fraude : 159 enseignants suspendus pour trois ans du processus des examens

Le MINESEC a prononcé des sanctions à l’encontre de 159 personnels pour « fraude » | DR
Le MINESEC a prononcé des sanctions à l’encontre de 159 personnels pour « fraude » | DR

Le ministère des Enseignements secondaires (MINESEC) a prononcé des sanctions à l’encontre de 159 personnels pour « fraude » qui écopent chacun d’une suspension de trois ans pour toutes les activités se rapportant au déroulement des examens officiels au Cameroun, tandis qu’une instruction judiciaire pourrait être ouverte contre certains d’entre eux.

Ces sanctions essentiellement infligées aux enseignants et au personnel administratif sont la conséquence des «cas de fraude avérés» lors de la dernière session des examens officiels.

D’après le comité de discipline du MINESEC, ils ont entre autres, procédé à la substitution des épreuves, à la divulgation des informations et aux trafics des notes.

« Nous devons nous montrer ferme vis-à-vis de tous ceux qui participent ou qui entretiennent la fraude », a déclaré le ministre des Enseignements secondaires, Jean Ernest Massena Ngallè Bibehé, non sans promettre que « la lutte contre la fraude va s’accentuer ».

Déjà, une cinquantaine d’élèves reconnus coupables de fraude ont écopé de la même sanction sur décision du MINESEC, « une fermeté qui a pour but de dissuader tous ceux qui se livrent à la fraude non seulement pendant les examens officiels, mais durant leur cursus scolaire».

© CAMERPOST avec © APA

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz