Cameroun : Françoise Foning au Tribunal criminel spécial – 17/09/2014

La procédure diligentée par le Procureur général de la République s’appuie sur des dénonciations et autres accusations formulées par le maire de la Commune d’arrondissement de Douala 5e au cours des quatre dernières années.

Françoise Foning, maire de la commune d’arrondissement de Douala 5e.
Françoise Foning, maire de la commune d’arrondissement de Douala 5e.

La procédure engagée fait suite aux instructions du Procureur général près le Tribunal criminel spécial (Tcs). La correspondance datée du 31 juillet 2014 instruit l’ouverture d’une procédure engagée par le ministère public à l’encontre du maire de la commune d’arrondissement de Douala 5e, Françoise Foning. Une procédure dont l’objet porte sur «le détournement de deniers publics». Des sources proches du dossier indiquent qu’il s’agit de nombreuses dénonciations faites par des agents de cette collectivité décentralisée, des membres du conseil municipal. Des sources concordantes, la phase d’interrogatoires débutée le 11 septembre 2014 concerne une dizaine de personnes. Parmi lesquelles des proches collaborateurs du maire de Douala 5e, le secrétaire général de cette collectivité, le receveur municipal, le chef de cabinet ainsi que des responsables du protocole du maire, des conseillers municipaux et certains adjoints de cette mairie d’arrondissement. Des personnes variablement interrogées comme témoins ou dénonciateurs.

L’affaire conduite par la division des enquêtes du Tribunal criminel spécial se fonde sur une série d’accusations, de dénonciations et de sollicitations des personnels et autres membres du conseil municipal de la mairie de Douala 5e. Des correspondances et autres documents produits depuis l’année 2011. «Il s’agit d’une liste non exhaustive de certains collaborateurs du maire de Douala 5e et elle-même.» Pour l’essentiel, des sources introduites évoquent un montant de 5 milliards FCfa comme corps du délit imputable aux exercices budgétaires cumulés de la période de 2010 à 2014. Existence d’un réseau de fausses quittances de l’impôt libératoire et des taxes communales indirectes, ainsi que de fausses quittances d’Occupation temporaire de la voie publique (Otvp). Dans les faits, les présomptions contre le maire de l’arrondissement de Douala 5e et certains de ses collaborateurs portent sur le détournement de près de 240 millions à travers la création d’un dossier fiscal dont le manque à gagner serait de l’ordre de 240 millions. Tout comme les investigations menées par la division des enquêtes du Tcs aurait fait perdre pas moins de 2 milliards Fcfa.

Les présomptions sur lesquelles l’enquête diligentée par le procureur de la République portent égalent sur le détournement de nombreux milliards FCfa dans le cadre de l’attribution frauduleuse des marchés au sein de cette collectivité. «De nombreuses accusations formulées à l’encontre du maire de la Commune d’arrondissement de 5e porte aussi sur des allégations d’auto-octroie de certains marchés publics par le biais de certains de ses proches. » soutient l’une de nos sources.

Joint au téléphone lundi 15 septembre 2014, en fin d’après-midi, le responsable de la cellule de communication de la mairie de Douala V, le nommé Monkam, en lieu et place de la maire que Le Messager a contacté en vain est plutôt ahuri. «Je ne suis pas au courant d’une convocation de la maire au Tcs encore moins de son probable passage devant cette juridiction. Nous sommes au courant des dénonciations qu’un certain Eloumwe a faites au Tcs concernant la gestion des espaces marchands et autres. N’importe qui peut se rendre au tcs et faire des déclarations. Pour l’heure, Mme Foning n’a reçu aucune convocation du procureur général, à notre connaissance. Le budget de la commune n’excède pas trois milliards Fcfa. Il serait aberrant de parler d’un détournement de deniers publics de l’ordre de 5 milliards Fcfa».

Source : © Le Messager

Par Joseph OLINGA N.

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "Cameroun : Françoise Foning au Tribunal criminel spécial – 17/09/2014"

Me notifier des
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Essindi Owona Joseph

<> cette expression faisait t’ elle aussi partie des chefs d’ accusations ? si non !!! priere de ne pas l’ omettre . lol

Camer Post

Lol!

wpDiscuz