Cameroun – Fourniture d’eau potable : fin du contrat d’affermage avec l’ONEP

Fin du contrat d’affermage avec l’ONEP pour l’alimentation en eau potable | Photo d'illustration
Fin du contrat d’affermage avec l’ONEP pour l’alimentation en eau potable | Photo d’illustration

Le contrat d’affermage du service public pour l’alimentation en eau potable des centres urbains et périurbains, signé pour 10 ans en mai 2008 entre l’Etat du Cameroun, la Cameroon Water (Camwater) et la Camerounaise des eaux (CDE), filiale de l’Office national de l’eau potable du Maroc, « ne sera pas renouvelé », a-t-on appris de source officielle.

Selon une correspondance adressée aux responsables de l’entreprise par le ministre de l’Eau et de l’Énergie (MINEE), Basile Atangana Kouna, cette position a été prise «sur hautes instructions de la hiérarchie», autrement dit la présidence de la République.

Il a de cela cinq mois, le secrétaire général de ladite présidence demandait au MINEE de «proposer, dans un délai d’un mois, un mécanisme de gestion de l’eau potable en explorant toutes les possibilités, y compris le recours à une entité publique».

Au terme du contrat d’affermage entre l’Etat et CDE, en 2018, il n’est donc pas impossible que le Cameroun renationalise le service de production, de transport et de distribution de l’eau potable qui concerne actuellement 110 centres urbains et périurbains.

© CAMERPOST avec © APA