Cameroun – Forum national de la jeunesse : mise en œuvre de la Charte africaine de la jeunesse

Des acteurs de la société civile pour la Charte africaine de la jeunesse | © CAMERPOST / Linda Mbiapa
Des acteurs de la société civile pour la Charte africaine de la jeunesse | © CAMERPOST / Linda Mbiapa

Les acteurs des organisations de la société civile ont d’ores et déjà lancé un appel à candidature pour le grand rendez-vous du 11 avril 2016. D’après les Osc, le forum prochain se veut un cadre de réflexion sur la mise en œuvre de la CAJ au Cameroun depuis la date de sa ratification.  D’après Philippe Nanga, coordinateur de l’Ong « Un Monde Avenir » : « il est question pour les participants à la rencontre de renforcer leurs capacités pour une utilisation efficace de la CAJ; faire un état de l’implémentation de la CAJ sur tout l’ensemble du territoire national ;  adopter des recommandations pertinentes pour une amélioration du niveau de performance de la CAJ au pays et s’organiser pour porter les recommandations adoptées auprès des autorités compétentes ». Le forum, apprend CAMERPOST, s’inscrit dans le cadre d’un projet qui vise la réalisation des libertés fondamentales et des droits de l’Homme contenus dans les instruments politiques, juridiques et normes de l’Union Africaine.

Au sujet des critères d’éligibilité il faut : être âgé  entre 18 et  35 ans ; être leader d’organisation œuvrant dans le domaine des droits humains, droits des jeunes ;  démontrer un attachement à la promotion des textes juridiques et politiques de l’UA notamment la CAJ; être engagé en vue de  l’amélioration des conditions sociales, économiques et politiques des jeunes au Cameroun ; être dynamique, motivé et capable de mobiliser des jeunes au sein de sa communauté sa région, ou sur toute l’étendue du territoire camerounais ; justifier d’une expérience dans la promotion et ou la protection des droits des jeunes.

Contexte

Adoptée par la conférence à Banjul (Gambie) tenue le 2 juillet 2006, la Charte africaine de la jeunesse (CAJ) a été signée par le Cameroun le 15 décembre 2009 à Addis-Abeba. Par la suite, la CAJ a été intégrée dans le dispositif du droit positif camerounais à la faveur du  Décret du 11 Janvier 2011 portant ratification de la Charte Africaine de la Jeunesse. Si cette ratification précède des actions telles l’adoption de la politique nationale de la jeunesse (2006), la mise en place du Conseil national de la jeunesse (2009), il n’en demeure pas moins que ces dernières semblent d’une manière ou d’une autre avoir subie l’influence de la CAJ au vu de leur contenu, expliquent les Osc qui renchérissent : « vu sous cet angle, la ratification de la CAJ par l’Etat du Cameroun semblait matérialiser sa volonté à œuvrer pour le développement socioéconomique, politique et culturel des jeunes. Or, force est de constater que les jeunes camerounais continuent à faire face à de nombreux défis sans certitude pour des lendemains meilleurs. C’est ce qui justifie  l’organisation du présent Forum National des jeunes sur la CAJ », a laissé entendre la société civile.

 

© CAMERPOST par Linda Mbiapa

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Cameroun – Forum national de la jeunesse : mise en œuvre de la Charte africaine de la jeunesse"

Me notifier des
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
anybunny.mobi/latest/

anybunny.mobi/latest/

anybunny.mobi/latest/

wpDiscuz