Cameroun : Des forages d’eau pour les populations dans le Noun

Des forages d’eau pour les populations dans le Noun | Illustration/DR
Des forages d’eau pour les populations dans le Noun | Illustration/DR

Les réalisations inaugurées mardi sont l’œuvre de l’association Jama’at islamique Ahmadiyya.

L’eau potable était devenue une denrée rare pour les populations des villages Manka et Njikentkie par Foumban. Seules quelques rivières étaient la source par laquelle les habitants de ces villages pouvaient s’approvisionner. L’aménagement de deux forages par l’association Jama’at islamique Ahmadiyya est donc une bouffée apportée aux populations.

Dans l’arrondissement de Foumbot, les populations de Baigom ont également bénéficié d’un forage d’eau. Les ouvrages d’une dizaine de millions de F ont été inaugurés par les responsables de l’association, puis mis à la disposition des bénéficiaires. Le missionnaire Molana Qualique Abdul Nayyar, l’un des responsables de cette association bienfaitrice, a logé ce geste dans le registre « de la contribution pour le bien-être des populations au quotidien. L’eau est un élément indispensable dans la vie de tout individu. Elle procure la vie. Elle est source de purification aussi. Il faut commencer tout investissement par-là », a expliqué le donateur.

Dans cet élan de bienfaisance, l’association Jama’at islamique Ahmadiyya a également ciblé les lieux du culte musulman. Ainsi, plusieurs mosquées ont été réhabilitées ou entièrement construites. Les fidèles des villages Koumetapen dans l’arrondissement de Foumbot, ou ceux de Makop-Palais à Foumban, par exemple, effectuent désormais leurs prières quotidiennes dans un lieu entièrement rénové. C’est également le cas de la grande mosquée de Njimom et de Folap.

Ce vent d’actions sociales a également soufflé au sein de l’école franco-islamique de Njikentkié, dont la réhabilitation est achevée. L’association Jama’at islamique Ahmadiyya a également apporté une contribution de deux millions de F pour la prise en charge des orphelins de l’arrondissement de Njimom. Ces actions sociales font suite à une grande campagne de sensibilisation contre le terrorisme organisée dans cette localité.

Source : © Cameroon Tribune

Par Gibrile KENFACK TSABDO

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz