Cameroun – Football féminin : Quand la mort frappe (encore) sur le terrain à Ebolowa

La mort a aussi frappé le football féminin au Cameroun | © CAMERPOST / Olivier Ndema Epo
La mort a aussi frappé le football féminin au Cameroun | © CAMERPOST / Olivier Ndema Epo

La gardienne des buts de Femina Stars est tombée dimanche dernier, au stade de nkoovos à Ebolowa.

Jeanine Christelle Njomnang n’aura finalement pas disputé la sixième journée du Championnat féminin de Ligue 1. Son club, Femina Stars de la ville d’Ebolowa, devait rencontrer Louves Minproff de Yaoundé.

La gardienne de but de Femina Stars s’est écroulée pendant la séance d’échauffement d’avant match. Transportée à l’Hôpital régional d’Ebolowa, elle décède en chemin. Elle n’a pas pu être maintenue en vie par les secouristes et le corps médical. C’est finalement son corps sans vie qui est arrivé à destination.

Il s’agit du troisième décès en l’espace de deux saisons parmi les footballeuses camerounaises. Dynamo de Douala en effet a perdu deux joueurs au cours de l’année 2015. Le premier était Ferdinand Mbog, gardien de but titulaire du club.  Il avait rendu l’âme le 11 aout 2015 au cours d’une rencontre officielle, dans des conditions non élucidées. L’un de ses coéquipiers connaissait le même sort onze jours plus tard, le 22 aout. Il décédait à l’Hôpital militaire de Douala après avoir reçu un coup de coude durant la rencontre. Le coup fatal lui avait été assené par un joueur de la Colombe de Sangmélima, autre ville de la Région du Sud.

Le décès de Jeanine Christelle Njomnang survient moins de quarante-huit heures après celui de Patrick Claude Ekeng Ekeng. Ce dernier est tombé le vendredi 6 mai 2016 lors d’une rencontre du Championnat roumain. Son dernier club était…Dynamo de Bucarest. Beaucoup de similitudes entre ces quatre sportifs camerounais décédés en l’espace de neuf mois.

© CAMERPOST par Olivier Ndema Epo

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz