Cameroun – Foire culturelle du Mayo-Kani : Annie Anzouer émerveille Kaélé – 30/05/2014

La chanteuse était la star de la deuxième édition de la Foire culturelle du Mayo-Kani dans l’Extrême-Nord.

Annie-Anzouer
Annie Anzouer

C’est désormais une tradition à Kaélé, chef-lieu du département du Mayo-Kani, région de l’Extrême-Nord. Depuis deux ans, sur l’initiative du préfet de ce département, les élites et forces vives de cette localité organisent la « Foire culturelle de l’Unité ». La deuxième édition s’est déroulée le 19 mai dernier à la place des fêtes de Kaélé. Selon le préfet du Mayo-Kani, Emmanuel Ledoux Engamba, président du comité d’organisation, « l’esprit de l’évènement vise à favoriser l’intégration nationale et même sous-régionale », poursuit-il. C’est d’ailleurs ce qui justifie la présence d’une forte délégation tchadienne conduite par Aboubakar Moussa Roufaou, préfet de Mayo Binder, l’un des départements de la République du Tchad frontalier au Mayo-Kani du Cameroun.

Dans pot pourri culturel proposé par le comité d’organisation, il y a eu la présence des artistes de marque tels que la chanteuse camerounaise Aîcha Kandé, célèbre dans la région de l’Extrême-Nord pour son rythme hindou. Mais celle qui a ravi tous les cœurs, c’est bien Annie Anzouer, la « sirène de Kribi ». La guest star qui foulait pour la première fois le sol de Kaélé, a été impressionnée par sa diversité culturelle. « Moudang, Toupouri, Guiziga, Guidar ont montré leur savoir-faire. C’est beau ! », s’est-elle exclamée. Annie Anzouer a revisité ses succès passés, actualisés à Kaélé par la présence de l’artiste. Une joie pour le public, surexcité de la voir en vrai. 15 groupes de danse traditionnelle ont également assuré le show. Des prestations récompensées par des prix tels que le prix spécial du chef de l’Etat remporté par le groupe Gourna de Taïbong, le prix de la Première Dame décerné au groupe Ringou Boboyo et le prix spécial de l’Unité nationale remis à Gouma avec la danse Guidar.

Source : Cameroon Tribune

Par Joël MAMAN