Cameroun : Le FMI prévoit une « légère » reprise de l’économie

L’économie camerounaise pourrait renouer avec la croissance au cours des prochains mois, avec un taux de croissance projeté à 4,2% en 2018, contre 4% en 2017, a-t-on appris samedi, quelques mois après l’entrée en vigueur du programme triennal sur la Facilité élargie de crédit (FEC) d’un montant de 390 milliards de francs CFA accordés au Cameroun.

Cameroun : Le FMI prévoit une « légère » reprise de l’économie

Une reprise économique qui serait la combinaison de plusieurs facteurs, entre autres, l’amélioration de la gouvernance publique, la mise en production de la nouvelle plate-forme offshore de gaz naturel, la réalisation des projets structurants dans les secteurs hydroélectriques, portuaires, des transports et des télécommunications, sans oublier toutes les infrastructures à mettre en place dans la perspective de l’organisation de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) 2019 au Cameroun.

« Le constat actuel est que par rapport aux objectifs fixés dans le programme approuvé en juin, la performance est bonne. Ce sont encore des données préliminaires, mais l’exécution budgétaire est en ligne avec ce qu’on s’était fixé. Au niveau des réformes structurelles, on a un progrès par rapport au modèle sur lequel on s’était accordé », a déclaré Corinne Delechat chef de la mission d’évaluation du FMI au Cameroun.

Cette présence de la délégation du FMI rentre dans le cadre de la préparation de la première revue en octobre prochain du programme économique triennal que le Cameroun a signé avec le FMI en juin dernier.

Elle a notamment permis à l’équipe du FMI de passer en revue l’exécution budgétaire à mi-parcours de l’année et de mieux préparer « l’échéance cruciale » du mois d’octobre au cours de laquelle l’on saura mieux la direction prise par le Cameroun pour le redressement de son économie.

« Des mesures ont été mises en place : il y a une publication régulière de l’exécution budgétaire, la structure des prix des hydrocarbures et d’autres mesures visant à assurer une meilleure transparence dans les finances publiques. Nous avons une appréciation extrêmement positive et on remercie les autorités camerounaises pour leur engagement, leur détermination à vraiment assurer le rôle de chef de file au niveau de la région, de participer à cet effort concerté de redressement économique de la région », a-t-elle insisté.

Au regard du poids que pèse l’économie camerounaise au sein de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC), « il appartient au Cameroun d’assurer ce rôle et on salue la détermination des autorités à mener à bien ce projet », ont indiqué des experts du FMI.

© CAMERPOST avec APA

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz