Cameroun : une filiale du groupe Bolloré certifiée Iso 9001 dans le management de la qualité

Vincent Bolloré, Président du Groupe Vincent Bolloré le 2 avril 2015, Lyon, France. | © AFP
Vincent Bolloré, Président du Groupe Bolloré le 2 avril 2015, Lyon, France. | © AFP

La Société d’exploitation des parcs à bois du Cameroun (SEPBC), concessionnaire du parc à bois du port de Douala, une entité du groupe Bolloré, a obtenu la certification Iso 9001 version 2008 dans le domaine de la manutention portuaire du bois, a appris lundi APA auprès de cette entreprise.

Une certification décernée par le bureau Veritas, « leader mondial dans l’évaluation de la conformité et la certification », atteste de la « conformité des services de SEPBC aux exigences de ses clients, en matière DE réception, stockage et de livraison des produits aux différents points d’exportation ».

Pour les dirigeants de cette entreprise, ce management a été reconnu « grâce à l’investissement de SEPBC au quotidien dans l’élaboration, l’application et l’évolution permanente des dispositions du système de management de la qualité », précise le communiqué parvenu à APA.

Dans un environnement socioéconomique qui met un accent à l’innovation et à la modernisation des prestations, « cette réussite représente le fruit de nombreux efforts consentis par le personnel depuis février 2015, date de démarrage du processus ».

En tout état de cause, l’obtention de cette certification constitue une étape importante de la démarche d’amélioration de la qualité de service de SEPBC, l’entreprise mettant tout en œuvre pour améliorer ses performances et satisfaire sa clientèle.

Pour le premier semestre 2016, les équipes de SEPBC ont livrées 639 645 m3 de bois soit 464 199 m3 de grumes et 175 446 m3 de débités.

Ce qui représente une augmentation de 2,46 pour cent enregistrée sur les livraisons par rapport à la même période en 2015 où 623 928 m3 de bois avaient été livrés.

Par ailleurs, l’acquisition depuis janvier 2016 du matériel de manutention neuf pour une valeur de 800 millions de francs CFA a fortement contribué à renforcer ces performances, ce qui se traduit par plus de visibilité dès l’opérationnalité après quelques mois du poste à quai sur duc d’albe en construction sur le terminal.

Des investissements de l’ordre de 5 milliards de francs CFA consentis ces derniers temps devraient permettre de contribuer à accroitre les cadences de livraison de grumes sur le terminal avec l’accostage de navires full grumier au quai dédié uniquement à SEPBC et permettre de conforter les bonnes performances du parc à bois.

© CAMERPOST avec © APA

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz