Cameroun – Fêtes de fin d’année : Le pays vibrera au rythme de Parchok

Le pays vibrera au rythme de Parchok | Ph. DR

L’artiste musicien, professionnel boxeur et formateur en boxe camerounais entend faire un retour au bercail pour faire vibrer son peuple au rythme d’une série de spectacles émouvants

PARCHOK plus qu’un NOM, une MARQUE!!! le nom sort de l’ordinaire et brille par son originalité. C’est un concept humanitaire, vestimentaire, un mode de vie, bref, un tout qui renvoie à une même personne : Arouna Nsangou, originaire du Noun. Étant longtemps resté formateur de boxe en Europe, Parchok Makavehi qui a à ce jour plusieurs fois inscrit son nom en lettres d’or dans l’histoire des champions, sort de l’ombre au bénéfice de sa terre natale. Notons qu’au-delà  des concerts, combats de boxe, Parchok, déjà très attendu au pays compte redorer le blason de plusieurs écoles dans le Noun et former des Camerounais en boxe.

L’aventure de cet enfant prodigue débute à la mort de son père faute de disponibilité d’un brancard à l’hôpital. Cet événement servira de déclic à cette étoile alors âgée de 14 ans et issue d’une famille de 21 enfants. La résultante à ce jour, Parchok l’artiste musicien avec un tracé prodigieux en boxe. La discipline, le souci de se faire une place au soleil et le caractère déterminant feront de lui un sportif de haut niveau aux qualités exceptionnelles. Parchok passe à l’échelon supérieur sans avoir à faire dans la boxe amateur.

En professionnel de boxe , Parchok de par son sens élevé de responsabilité a encadré et continue d’encadrer des milliers de jeunes boxeurs étrangers. D’aucuns poseront certainement la question de savoir pourquoi jusqu’ici, il n’est pas très connu du public camerounais. La réponse est tout à faire simple, l’homme n’aime pas s’illustrer par ce qu’il appelle “le bruit”. Ses multiples voyages l’ont conduit tour à tour en Pologne, en Ukraine, au Cuba pour former et encadrer des futurs champions de boxes. Plusieurs fois garde du corps de puissantes stars de boxe et de football.

L’homme est aussi un passionné de la musique. Il vient de commettre un album qui sera bientôt à la disposition du public camerounais. Il s’agit d’un album qui embrasera les bacs. Sa tournée annoncée au bercail permettra aux uns et aux autres de découvrir cette icône de la musique camerounaise. Un mastodonte voire un monument de la culture restés jusque- là dans l’ombre pour faire mûrir sa vision. La musique de Parchok ne se limite pas seulement à une simple action de jactance. Elle va au-delà pour toucher l’universel. On parle d’une musique transcendantale.

L’homme et ses actions

Parchok, le terme est un tout, un concept a-t- on souligne plus haut. Parchok, c’est aussi un humanitaire au cours de son récent retour au bercail, l’homme amène plusieurs actions notamment dans son Noun natal. La mort de son père sur un brancard devant un hôpital de la place l’amène à voler au secours des faibles, des démunis et des orphelins. Des dons orientés vers ces couches sociales vulnérables constituent son tout ce qui constitue sa raison d’être. L’artiste musicien et boxeur camerounais entend construire dans les prochains jours, des institutions éducatives, sanitaires et sportives, des infrastructures au profit des jeunes Camerounais qui leur permettront de développer leurs propres potentialités.

Des spectacles pour faire vibrer le public camerounais

Parchok, l’artiste musicien camerounais arrive au Cameroun le 20 décembre prochain. C’est pour une tournée artistique, culturelle et sportive qui le conduira dans les 10 régions du pays. L’homme entend allumer des foules par des sonorités explosives et des combats de boxe. Il entend offrir des concerts géants à son public du grand nord sans toutefois occulter le fait que l’ensemble du triangle national sera sous haut voltage des combats de boxe notamment avec le boxeur professionnel camerounais que l’on ne présente plus, Carlos Takam, permettront de découvrir cette nouvelle révélation sportive. A ce menu aussi riche que varié, s’ajoutent des cérémonies de remises de dons aux couches sociales défavorisées. Just wait and see!

© CAMERPOST par Francis Bajeck

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz