Cameroun – Fête nationale : Le 20 mai 2016 sous le signe de l’apport des chefferies traditionnelles dans la promotion de l’unité

Pour une bonne réussite de la fête du 20 mai 2016 | © CAMERPOST / Linda Mbiapa
Pour une bonne réussite de la fête du 20 mai 2016 | © CAMERPOST / Linda Mbiapa

La fête se prépare déjà dans le Littoral. La première réunion préparatoire a eu lieu jeudi le 21 avril dans la Salle des Banquets des services du Gouverneur de la région du Littoral. Elle a été présidée par Samuel Dieudonné Ivaha Diboua. Entouré de l’ensemble de son état-major et les autres acteurs impliqués dans l’organisation de la 44ème fête nationale dans ladite région, le gouverneur a d’abord évalué la fête précédente. Ensuite, à travers un arrêté, il a mis sur pied 11 commissions et 3 sous-commissions. Toutes ont pour mission  d’implémenter le programme national harmonisé dont l’accent est mis cette année sur l’apport des chefferies traditionnelles dans la promotion et la consolidation de l’unité et de l’intégration nationales.

En plus des activités standards liées à la fête, la marche de l’unité, la retraite aux flambeaux, les activités sportives et culturelles et le grand défilé militaire et civil,  il y aura comme innovation, un lancement régional délocalisé et une journée  de l’éducation civique et de l’intégration nationales, des tables-rondes, une campagne de sensibilisation des populations des zones à haut risque à Douala, des visites guidées dans les sites historiques, les campagnes de dons de sang. Chacune des commissions est appelée dès lors à se mettre résolument à la tâche.

Rappelons que le 20 mai 1972, le président Ahidjo organisa un référendum pour mettre fin au système fédéral en vigueur jusqu’à cette époque. Le référendum fut largement gagné et le 20 mai devint la fête nationale d’un Cameroun qui s’appellera désormais « République Unie du Cameroun ».

© CAMERPOST par Linda Mbiapa