Cameroun – Fête de la jeunesse 2014 : La Sanaga-maritime se met au pas

Une réunion préparation s’est tenue le vendredi 17 janvier 2014 dans les locaux de la préfecture de ce département de la région du Littoral. Tout est fin prêt de ce côté pour la grande célébration.

Defile_11_février

La fête de la jeunesse se célèbre le 11 février de chaque année au Cameroun. A trois semaines des festivités, le département de la Sanaga-maritime, dans la région du Littoral, se prépare activement. Ce en multipliant des réunions pour mieux organiser les activités. La dernière s’est tenue le vendredi 17 janvier 2014 dans la salle des réunions de la Préfecture de la ville d’Edéa. L’objectif de cette rencontre était d’établir un programme définitif des activités retenues pour la semaine de la jeunesse dans ce département en général et dans la ville d’Edéa (1er et 2eme) en particulier. Cette réunion arrive après la première tenue une semaine plus-tôt, le 10 janvier, avec pour but de mettre en place les différentes commissions. Lesquelles devaient se réunir tout au long de la semaine achevée, afin de tabler sur la faisabilité du fonctionnement des commissions dans la semaine du 5 au 11 février 2014.

Pendant les assises de vendredi dernier, qui se sont déroulées à huis-clos, les responsables des différentes commissions mises sur pied ont donné la quintessence de leurs rapports. Laquelle devrait permettre l’établissement d’un programme général pour tous. Pour cette édition de la fête de la jeunesse 2014, des activités socioculturelles et sportives, l’investissement humain et le défilé proprement dit (des élèves, étudiants et certains partis politiques) sont prévus. La grande innovation de cette année, à en croire les différents membres des commissions retenues, est la grande marche introduite dans les activités sportives et la rotation dans la responsabilité de l’investissement humain qui sera supervisé cette fois ci par la Communauté urbaine d’Edéa. Les différentes autorités ainsi que les chefs de commissions du département de la Sanaga-maritime sont prêts ; et n’attendent que le moment idoine pour déclencher les hostilités.

© Camerpost.com: Frank William BATCHOU

 

Vous aimez ? Partagez !

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz