Cameroun – Festival international Bogso Eseka : Rideaux levés sur la 5ème édition

Une vue de la ville d'Eseka | © Wikimedia
Une vue de la ville d’Eseka | © Wikimedia

Il sera organisé un séminaire de formation réservé à tous les invités du festival et tous les jeunes des villages Boumnyebel, Eseka et Bogsos. Durant cinq jours, la 5ème édition  va mettre un accent sur les thématiques ci-après : l’Afrique et sa jeunesse ; le champ politique ; la conscience collective ; le réarmement moral ; les voies initiatiques. D’après Sa Majesté Felix Ntomp, délégué général du Fibe, « l’événement envisage de mettre en lumière à partir de notre environnement local les ombres de notre société pour mieux les inscrire dans la modernité ».

Ainsi démarré le 15 août et ce jusqu’au 20, ledit festival va également donner la part belle à la jeunesse qui bénéficiera des échanges éducationnels et nécessaires pour leur permettre d’être à même la courroie de transition entre les générations futures. Notons que le Festival International Bogso Eseka (Fibe) a été initié en février 2007. C’était au cours de l’installation de Sa Majesté Jean Félix Ntomp, le délégué dudit festival, comme chef traditionnel du village de Bogso.

Bon à savoir : selon les recherches de CAMERPOST, Bogso est un village de la région du Centre du Cameroun, situé dans la commune d’Éséka à 79 km de Yaoundé. Eséka a désormais son festival. A cette occasion, les populations disent : « Malo malam » ce qui signifie en langue Bassa, la plus usitée dans la localité «Bienvenue». La première édition s’est tenue en 2009. La deuxième a eu lieu le 18 février 2011. C’est une grande phase où les Bambombog (les grands chefs, gardiens des us et coutumes) s’adressent au peuple. Les grands noms de la culture camerounaise sont régulièrement représentés lors de cette manifestation.

© CAMERPOST par Linda Mbiapa

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz