Cameroun – FECAFOOT : Nouvelle prorogation du mandat du Comité de normalisation – 21/03/2015

Joseph Owona, président du Comité de normalisation de la Fédération camerounaise de football (FECAFOOT).
Joseph Owona, président du Comité de normalisation de la Fédération camerounaise de football (FECAFOOT).

Le mandat du Comité de normalisation de la Fédération camerounaise de football (FECAFOOT) vient d’être prorogé jusqu’au 30 mars prochain par la Fédération internationale de la discipline (FIFA), a-t-on  appris de source officielle.

Cette mesure intervient au lendemain d’assises de la Commission des associations et du Comité exécutif de l’instance mondiale, tenues respectivement les 16 et 20 mars derniers, elles-mêmes précédées d’une mission au siège de la FIFA (Zurich, Suisse) d’une délégation ministérielle camerounaise.

Officiellement, il s’agit, pour le Comité de normalisation, de «reprendre et compléter les processus» de normalisation dont les missions sont la révision des textes organiques et l’organisation des élections à la FECAFOOT.

Cette nouvelle donne intervient, note-t-on, après l’interruption du processus électoral fédéral ainsi que l’annulation de l’assemblée générale élective, initialement prévue le 25 février dernier, suite des décisions du Tribunal arbitral du sport (TAS), confirmant les sentences rendues par Chambre de conciliation et d’arbitrage (CCA) du Comité national olympique sportif du Cameroun (CNOSC) annulant les statuts et le code électoral fédéraux adoptés en 2013.

Lesdites sentences rendaient ainsi caduc le corps électoral devant désigner le nouvel exécutif de la fédération, induisant du même coup la reprise du processus depuis les ligues départementales.

Prenant acte de la nouvelle donne le Comité de normalisation avait alors saisi la FIFA «pour conduite à tenir».

Dans sa décision datée du 20 mars et dont nous avons pu obtenir copie, la FIFA encourage implicitement le Comité de normalisation à résoudre localement les litiges sans plus se référer aux décisions du TAS, «et que les cas encore ouverts seront retirés».

La FIFA constate en effet «l’incompatibilité» entre les sentences «unilatérales» du TAS et du CNOSC et l’obligation de ses membres «de gérer leurs affaires de façon indépendante», la mission ministérielle camerounaise ayant exprimé l’intention du gouvernement d’amender la loi y relative afin de limiter des intrusions externes au fonctionnement des fédérations affiliées.

Le Comité de normalisation de la FECAFOOT, rappelle-t-on, avait été mis sur pied le 23 juillet 2013. Son mandat, qui devait s’achever le 28 février 2014, n’a cessé d’être prorogé à mars 2014, novembre 2014 et février 2015.

© CamerPost avec © APA

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz