Cameroun – FECAFOOT : Le Comité de normalisation «satisfait» de la prorogation de son mandat – 25/03/2015

Joseph Owona, président du Comité de normalisation de la Fédération camerounaise de football (FECAFOOT).
Joseph Owona, président du Comité de normalisation de la Fédération camerounaise de football (FECAFOOT).

Le Comité de normalisation de la Fédération camerounaise de football (FECAFOOT) vient de prendre acte, avec “satisfaction”, de la décision du Comité exécutif de la fédération internationale de la discipline (FIFA) de proroger son mandat jusqu’à l’achèvement du processus électoral fédéral prévu au 30 septembre prochain.

Dans un communiqué publié, mardi, à l’issue d’une réunion extraordinaire, il annonce la publication d’un calendrier «dans un futur proche» relatif d’une part à l’adoption des statuts, du code fédéral et du calendrier électoral.

Il a aussi réaffirmé son entière disponibilité à travailler avec le gouvernement et les autres acteurs du football camerounais, pour le déroulement et l’achèvement dans la sérénité du processus électoral à la FECAFOOT et dans ses ligues déconcentrées.

Au terme d’une mission conjointe camerounaise à son siège à Zurich, la FIFA a en effet demandé au Comité de normalisation de «reprendre et compléter les processus» ses missions que sont la révision des textes organiques et l’organisation des élections fédérales.

Lesdites missions, note-t-on, ont été compromises avec l’interruption du processus électoral ainsi que l’annulation de l’Assemblée générale élective de la FECAFOOT, initialement prévue le 25 février dernier, suite aux décisions du Tribunal arbitral du sport (TAS) confirmant les sentences rendues par la Chambre de conciliation et d’arbitrage (CCA) du Comité national olympique sportif du Cameroun (CNOSC).

Ces décisions annulaient les statuts et le code électoral adoptés en 2013 et qui devaient servir de socle aux opérations de constitution de l’exécutif fédéral, au profit de ceux de 2009.

Dans ses conclusions, la FIFA a toutefois encouragé le Comité de normalisation à résoudre localement les litiges sans plus se référer aux décisions du TAS, et souhaité «que les cas encore ouverts seront retirés».

L’instance mondiale constate en effet «l’incompatibilité» entre les sentences jugées «unilatérales» du TAS et du CNOSC et l’obligation de ses membres «de gérer leurs affaires de façon indépendante».

Au sujet de cette polémique, la mission ministérielle camerounaise à Zurich a exprimé l’intention du gouvernement d’amender la loi y relative afin de limiter des intrusions externes au fonctionnement des fédérations affiliées à la FIFA.

Le Comité de normalisation de la FECAFOOT, avait été mis sur pied le 23 juillet 2013 pour un mandat devant s’achever le 28 février 2014, et qui depuis lors a été prorogé à mars 2014, novembre 2014 et février 2015.

© CamerPost avec © APA

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz