Cameroun: La FECAFOOT débute son programme de développement des infrastructures

Le siège de la FECAFOOT à Yaoundé | Photo d'illustration
Le siège de la FECAFOOT à Yaoundé | Photo d’illustration

Le président de la Fédération camerounaise de football (FECAFOOT), Tombi à Roko Sidiki, débute entre le 19 et le 25 avril prochains, une tournée à l’effet de procéder au lancement officiel des travaux de construction de nouveaux stades avec pelouse synthétique à Bamenda, à Bafia, à Sangmélima et à Bangangté, selon un communiqué publié dimanche par cette instance.

A Bamenda (Nord-Ouest), il est prévu un stade 2000 places), à Bafia (Centre), un stade de 1600 places, à Sangmélima (Sud), une arène sportive de 1200 places) et à Bangangté (Ouest), une enceinte de 2000 places.

Ce programme de construction entre dans le cadre de la première phase d’une convention de partenariat signée le 23 novembre 2015 entre la fédération et 7 mairies du pays.

La convention, dont le montant de l’investissement n’a toutefois pas été révélé, prévoit que la FECAFOOT exploitera ces infrastructures pendant 50 ans au terme desquels les sites reviendront aux municipalités bénéficiaires.

S’agissant des charges, la fédération s’est aussi engagée à remettre des tracteurs auxdites mairies, qui pour leur part doivent mettre à disposition du projet des espaces fonciers et assurer l’entretien des tribunes et des vestiaires.

Au total, le projet prévoit la construction de 10 stades dont 3 omnisports constitués d’une pelouse, de tribunes, d’un vestiaire, d’une piste d’athlétisme, d’un stade de basketball et d’un court de tennis.

CAMERPOST avec APA

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz