Cameroun : la famille Muna monte au créneau pour les droits des anglophones

Me AKERE MUNA, avocat au barreau du Cameroun | Ph. Archives

La réforme du code civil initiée par le ministère des Affaires sociales se heurte aux revendications de la population anglophone du pays, qui se sent mise en l’écart et réclame des droits.

Alors que la crise sociopolitique bat son plein dans les régions anglophones, où internet a été coupé à la mi-janvier, au sein du gouvernement, durs et modérés s’affrontent à fleurets mouchetés sur la réforme en cours du code civil. Jean Foumane Akame, l’influent conseiller juridique de Paul Biya, s’oppose à Laurent Esso, le ministre de la Justice, qui veut fondre des éléments du droit anglophone dans ce texte.

Lire la suite à © JEUNE AFRIQUE >>

Poster un Commentaire

3 Commentaires sur "Cameroun : la famille Muna monte au créneau pour les droits des anglophones"

Me notifier des
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Francis Nicholas

more is still to come…all we need is time!

Youssoufa Mbirvi

nous allons connaitre la revolution dans ce pays grace aux anglophones

Germainmarie Zebe

après avoir bénéficier de ce pays sous ttes ces formes! est pris ki veut être pris …..

wpDiscuz