Cameroun : Fame Ndongo épingle des instituts privés

Jacques Fame Ndongo, ministre de l’Enseignement supérieur (Minesup) | Archives/DR
Jacques Fame Ndongo, ministre de l’Enseignement supérieur (Minesup) | Archives/DR

Le ministre de l’Enseignement supérieur (Minesup), chancelier des Ordres académiques, Jacques Fame Ndongo, informe que l’Institut panafricain pour le développement (PAID) n’est pas accrédité par son département ministériel.

Par conséquent, indique Jacques Fame Ndongo, les candidats inscrits dans cet institut pour les programmes de licence, master et doctorat le font à leur risque et péril car, les diplômes issus de ces formations ne sont pas reconnus par le département ministériel dont il a la charge. Dans le même sillage, St Monica University de Buea n’est pas habilité à offrir des formations de doctorat/Ph.D ou à délivrer tout autre diplôme reconnu équivalent. Toute personne, titulaire d’un diplôme de Ph.D de cette université est en violation de la réglementation en vigueur.

Par ailleurs, précise le Minesup, tout candidat désirant s’inscrire dans un institut privé d’Enseignement supérieur (IPES) au Cameroun doit vérifier le statut d’accréditation de l’institut concerné sur le site du ministère pour des informations supplémentaires. « Les investigations en cours au Minesup permettront d’examiner ce statut d’accréditation des IPES sur toute l’étendue du territoire national et ceux qui seront pris en violation de la réglementation en vigueur seront traduits devant la sous-commission d’Ethique de la commission nationale d’Enseignement supérieur privé », menace Jacques Fame Ndongo.

Source : © Investir Au Cameroun

Par S.A.