Cameroun – Extrême-Nord : 12 districts de santé menacés par la rougeole

Vaccination d'un enfant contre la rougeole | © AFP
Vaccination d’un enfant contre la rougeole | © AFP

Une campagne de vaccination est annoncée dans les plus exposés dans le cadre de la riposte.

Sur les 30 districts de santé que compte la région de l’Extrême-Nord, 12 ont été déclarés sous la menace de l’épidémie de la rougeole en 2015. Une situation préoccupante pour les responsables en charge de la santé. «On voudrait bien riposter dans les 12 districts de santé, mais compte tenu des moyens très limités, nous nous sommes contentés d’intervenir dans deux districts de santé parce que l’UNICEF a quand même pensé à financer pour les deux districts de santé », confié Flaubert Danbé, responsable du Programme élargi de vaccination (PEV) à la délégation régionale de la Santé publique de l’Extrême-Nord.

Les deux districts de santé ciblés sont ceux de Mora dans le département du Mayo-Sava, et Bourha dans le département du Mayo-Tsanaga. La riposte contre la rougeole y sera organisée du 14 au 18 octobre prochain c’est-à-dire quelques jours avant la campagne nationale qui va s’étaler du 27 octobre au 1er novembre prochain. Les populations en contact avec les réfugiés nigérians non-vaccinés sont plus exposées à cette épidémie. Selon les affirmations de Flaubert Danbé, dans le camp des réfugiés de Minawao, 30 cas de rougeole ont été détectés.

Ces informations ont été communiquées, vendredi dernier, en marge de la réunion d’évaluation de la campagne de vaccination contre la polio qui s’est étalée du 25 au 27 septembre 2015. Et pour ce qui est de cette campagne où près de 1.400.000 enfants étaient ciblés,  le responsable du Programme élargi de vaccination de l’Extrême-Nord affirme que les résultats provisoires sont bien encourageants. Dans certains districts de santé, on a eu plus de 105% d’enfants vaccinés, a-t-il déclaré.

Source : © Cameroon Tribune

Par Patrice MBOSSA

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz