Cameroun – Exploitation forestière : 35 entreprises sanctionnées pour non-respect de la loi

35 entreprises sanctionnées pour non-respect de la loi liée à l' exploitation forestière au cameroun | Photo d'illustration
35 entreprises sanctionnées pour non-respect de la loi liée à l’ exploitation forestière au cameroun | Photo d’illustration

Le ministère des Forêts et de la Faune (MINFOF) vient d’infliger des sanctions à 65 entreprises accusées de non-respect de la réglementation en vigueur dans l’exploitation des forêts, a-t- on appris vendredi.

Sur les 35 entreprises concernées quatre ont été suspendues de toute activité liée à l’exploitation forestière, tandis que 31 autres s’en tirent avec des sanctions pécuniaires, allant jusqu’à 54 millions de francs CFA.

Ces sanctions interviennent au terme d’une mission de contrôle sur le terrain menée par la Brigade nationale des opérations de contrôle du MINFOF.

Parmi les griefs formulés à l’endroit de ces entreprises, figurent entre autres, le non-respect de la réglementation, la fraude et la corruption.

D’après des témoignages concordants, des sociétés d’exploitation de bois ne respectent pas généralement le cahier de charges et se livrent à des activités non autorisées dont la coupe des bois non autorisée et la coupe de bois au-delà de la superficie accordée.

Ces sociétés ne prennent également pas en compte les droits des riverains liés à la réalisation de certaines infrastructures comme les hôpitaux ou les écoles.

Cette attitude est généralement dénoncée par des associations et des Organisations non gouvernementales (ONG) qui s’insurgent contre le pillage des forêts avec la complicité des autorités.

© CAMERPOST avec © APA