Cameroun : Exit Vacances sans Sida 2016

Exit Vacances sans Sida 2016 | DR
Exit Vacances sans Sida 2016 | DR

La 14e campagne de sensibilisation, de prévention et de counseling contre le Vih a pris fin jeudi à Bertoua, avec un bilan globalement positif.

Les 103 pairs-éducateurs de la région de l’Est, élèves et étudiants, se sont réunis jeudi au lycée technique de Kano de Bertoua, autour de leurs différents encadreurs et des responsables de Synergies africaines contre le Sida et les souffrances, pour clôturer en beauté trois semaines d’action sur le terrain. C’était à l’occasion de la clôture nationale de la 14e édition de la Campagne Vacances sans sida, présidée par Grégoire Mvongo, gouverneur de la région de l’Est.  Etaient présents, Joseph LE, directeur adjoint du Cabinet civil et une délégation du Cercle des amis du Cameroun (CERAC), entre autres.
Le clou de cette manifestation, ponctuée par des discours et des intermèdes musicaux, a été la distribution des attestations et des paquets scolaires et alimentaires offerts par Mme Chantal Biya, présidente fondatrice de synergies africaines. Des cadeaux pour les remercier du travail abattu pendant 21 jours auprès d’autres jeunes. En effet, ces jeunes filles et garçons ont sensibilisé des milliers de personnes dans la région. Ils ont amené plus de 2000 autres à faire le dépistage dont 45 diagnostiqués séropositifs ; 40 d’entre eux ont directement été mis sous antirétroviraux, selon la stratégie « test and treat » en vigueur au Cameroun depuis janvier 2016.  « Quatre, connaissant déjà leur statut étaient sous traitement, alors que pour la dernière personne, l’aval des parents est encore attendu, puisqu’il s’agit d’une mineure », a indiqué le Dr Lyli Ousmanou, coordonnateur du groupe technique régional de lutte contre le Vih pour l’Est.
Ce travail a également été salué par Jean Stéphane Biatcha, secrétaire exécutif de Synergies africaines. Il a d’ailleurs félicité les pairs éducateurs qui ont tous accepté de se faire dépister et de retirer leurs résultats. Quant au gouverneur, il les a invités à adopter les conseils prodigués aux autres jeunes pendant la campagne. Ceci pour faire baisser le taux de prévalence de la région qui est le plus élevé du pays, avec 6,3%. Engagement que les pairs éducateurs, par la voix de Joséphine Grace Ngo Ngwei ont pris solennellement. Ils se sont aussi engagés à continuer leur travail tout au long de l’année scolaire et même au-delà.
Pour mémoire, l’édition 2016 avait pour thème : « Sida : les go disent stop ». 700 000 personnes étaient visées par cette campagne menée sur l’ensemble du triangle national par 628 pairs-éducateurs. Et depuis le début de la campagne en 2003, environ 6700 pairs- éducateurs ont été mobilisés et ont sensibilisé plus de 10,5 millions de jeunes, fait dépister plus de 235 000 personnes. Plus de 2,6 millions de préservatifs masculins et féminins ont été distribués, environ 1,3 million de causeries éducatives organisées, entre autres.

Source : © Cameroon Tribune
Par Jocelyne NDOUYOU-MOULIOM