Cameroun – Etoundi Ngoa : «si les PME contribuaient à 50% du PIB, nous serions déjà un pays émergent» – 30/07/2015

 Laurent Serge Etoundi Ngoa, ministre des PME, de l’Economie sociale et de l’Artisanat | DR
Laurent Serge Etoundi Ngoa, ministre des PME, de l’Economie sociale et de l’Artisanat | DR

Au Cameroun, les PME occupent officiellement 95% du tissu économique, affirme Laurent Serge Etoundi Ngoa, le ministre des PME, de l’Economie sociale et de l’Artisanat, dans une interview au quotidien gouvernemental. Cependant, malgré cette prégnance des PME sur l’activité économique, souligne ce membre du gouvernement, ces entreprises, unanimement présentées par les experts comme le principal moteur de la croissance économique, ne participent qu’à 36% à la formation du PIB du Cameroun.

«Imaginez-vous que les PME contribuent pour 50%, nous serions déjà un pays émergent. Donc, les PME doivent faire un effort pour que les 14% qui restent puissent être comblés. Le gouvernement attend que les PME s’améliorent avec tout ce qu’il leur donne comme structures d’encadrement, afin que nous soyons émergents bien avant 2035», déclare le Ministre Etoundi Ngoa.

En effet, fort de l’importance des PME dans toute stratégie de développement, le Cameroun multiplie, depuis quelques années, des structures d’encadrement et d’accompagnement des PME. Il en est ainsi de la Banque des PME, qui a ouvert ses portes le 20 juillet 2015 à Yaoundé, avec pour ambition de réduire les difficultés d’accès aux financements que rencontrent les PME dans le pays.

De même, le gouvernement a mis en place un Bureau de mise à niveau (BMN), avec le concours de l’Union européenne (UE), dans l’optique de doper la compétitivité des PME camerounaises, dans la perspective de l’entrée en vigueur prochaine des APE entre les pays ACP et l’UE. Afin de contribuer à la réduction des difficultés d’accès aux financements, qui sont le principal obstacle au développement des PME camerounaises, selon les experts, le BMN a déjà noué des partenariats avec le Fagace et le crédit-bailleur African Leasing Company.

Par ailleurs, il existe désormais au Cameroun une Agence de promotion des PME, qui a pour but de faire migrer les PME du secteur informel vers le secteur formel ; objectif également poursuivi par les Centres de gestion agréés des impôts mis en place par le ministère des Finances, où les PME reçoivent gracieusement des conseils en matière de fiscalité, afin de mieux jouer leur partition dans le développement de l’économie camerounaise.

Source : © Investir Au Cameroun

  • emergent avant 2035 mr le ministre ?

  • emergent avant 2035 mr le ministre ?

  • emergent avant 2035 mr le ministre ?