Cameroun : Essimi Menye n’a rien à craindre du mandat d’arrêt émis contre lui

Essimi Menye, ancien ministre camerounais des Finance | Archives/DR

Confortablement installé dans sa maison de Virginie (États-Unis), où il a rejoint sa famille, l’ancien ministre des Finances, Essimi Menye, peut dormir tranquille.

Certes, un mandat d’arrêt a été émis, le 14 mars, à l’encontre de l’ancien ministre des Finances, accusé de complicité de détournements de fonds publics pour un montant de près de 1,8 milliard de F CFA (environ 2,7 millions d’euros). Mais Washington ayant réduit sa coopération judiciaire avec Yaoundé, son extradition est inenvisageable.

Dans les bonnes grâces de Paul Biya

En outre, au sein même du gouvernement camerounais, son « cas » divise. Si Menye est dans le viseur de Laurent Esso…

Lire la suite à © JEUNE AFRIQUE >>

  • Hahaha arrester d’abor biya at chiroma etc

  • Un jour la mort émettra aussi un mandat d’arrêt pour celui qui l’a nommé

  • Un héros du LC2P et du code. Un ex futur président !

  • un bandi coe xa?

  • Merde se grave

  • Hahahahhahahahah

  • est ce que c est d abord sur qu il a détourne de l argent

  • Finalement, tous ceux qui gouvernent sont arrêtés après leur gouvernance. Qui est donc sérieux alors????

  • Si tous volent l argent du pays. L argent qui peut servir à construire 4 grand hôpitaux de référence au pays pour nous soigner lui il est Américain. Ils doivent être en prison

  • Satur

    Au Cameroun, le ministre de la justice sort les dossiers de ses adversaires, l’affaire Essimi est un pur montage, il a été l’un des ministres les plus simples du pays et en plus travailleurs, allez demander aux agriculteurs du Noun, de l’ouest en général ou du centre, c’est un vrai monsieur !