Cameroun : Les entreprises canadiennes pour la rénovation du stade omnisports de Douala

Une vue du stade omnisports de Douala| Archives/DR
Une vue du stade omnisports de Douala| Archives/DR

La rénovation du stade de la Réunification de Douala sera assurée par les entreprises canadiennes en prélude à la Coupe d’Afrique des nations (CAN) qu’abritera le Cameroun en 2019, conformément à un mémorandum d’entente conclu entre le gouvernement camerounais et le consortium canadien SODEVI, a-t-on appris lundi de sources concordantes.

Le choix porté sur les Canadiens devrait mettre un terme à la réhabilitation de cette infrastructure également convoitée par des entreprises chinoises, japonaises et turques.

Des informations proches du dossier révèlent que la proposition canadienne était “la plus intéressante”, en ce sens que celle-ci inclue le volet préfinancement, ce qui a certainement intéressé les autorités camerounaises.

Pour l’instant, difficile de savoir le coût et la durée des travaux, qui feront l’objet de publication lors de la signature “officielle” du contrat a expliqué le responsable commercial de SODEVI, Jean François Leroux.

Construit en 1972 lors de la 8è CAN qu’avait organisé le Cameroun, le stade de la Réunification de Douala dont la capacité d’accueil est de 50.000 places est en état de décrépitude, les rénovations entreprises ces dernières années par le gouvernement camerounais n’ayant pas permis de redonner à cet antre, son lustre d’antan.

© CAMERPOST avec © APA