Cameroun : Une entreprise Malaisienne sollicitée pour la production de l’ huile de palme

Une entreprise Malaisienne sollicitée pour la production de l’ huile de palme | Ph. Archives

Le Groupe Nana Bouba, un holding camerounais, se lance dans la production et la transformation de l’huile de palme, en joint-venture avec une société malaisienne, Felda Ipco a-t-on appris de sources concordantes.

Il s’agit de développer à Yabassi dans la région du Littoral, une gigantesque de palmeraie dont 500 hectares ont été plantées en 2016 sous la bannière d’une entreprise dénommée Greenfield SA.

Ce projet agro-industriel dont les investissements globaux sont estimés à 70 milliards de francs CFA ambitionne de planter 1000 hectares supplémentaires de palmiers à huile, de manière à atteindre 30 000 hectares sur le long terme à raison de 1000 hectares plantés chaque année.

Dans le cahier de charges de Greenfield SA, il est également prévu la construction d’une base vie pour environ 3500 ouvriers appelés à travailler dans ces plantations, l’accompagnement des populations riveraines dans la mise en place de plantations villageoises de palmiers à huile sur environ 1500 hectares, et l’installation des huileries ayant une capacité de production de 10 à 15 tonnes par heure et dont la première devrait être opérationnelle en 2020.

Selon le Comité de régulation de la filière des oléagineux, le déficit structurel enregistré dans ce domaine, qui culminait à 100 000 tonnes par an, atteint désormais 130 000 tonnes depuis deux ans.

Le Groupe Nana Bouba évolue aussi dans le secteur agroalimentaire, la production des boissons hygiéniques et de l’eau minérale, la transformation des oléagineux ou encore les BTP.

© CAMERPOST avec © APA

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Cameroun : Une entreprise Malaisienne sollicitée pour la production de l’ huile de palme"

Me notifier des
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
R Tedjio

hummm

wpDiscuz