Cameroun : Engouement pour le paiement électronique des factures d’électricité – 27/04/2015

Alex Siewé, directeur marketing et communication d'ENEO | Photo d'archives
Alex Siewé, directeur marketing et communication d’ENEO | Photo d’archives

Le paiement électronique des factures connaît un réel engouement au Cameroun, à l’instar du règlement des factures d’électricité où la société Energy of Cameroon (ENEO), le concessionnaire du service public de l’électricité, projette d’atteindre 20 pour cent des paiements des factures en 2015 via le mobile.

Selon Alex Siewé, le directeur marketing et communication d’ENEO, les transactions entre cette entreprise et ses clients via le mobile money sont passées de 675 000 en 2013, pour un chiffre d’affaires de 4,2 milliards de francs CFA, à 700 000 en 2014, pour un chiffre d’affaires de 8,2 milliards de francs CFA.

«Cela veut dire que le prix moyen de la transaction a augmenté. Nous pensons que cela témoigne de ce que la crainte d’être coupé après un paiement par mobile money a disparu», a-t-il précisé.

L’entreprise a également constaté que le plus grand engouement pour le règlement électronique des factures d’électricité provient des zones rurales, où la distance entre les agences sont éloignées de manière générale.

Dans ce sillage, les trois régions de la partie septentrionale du pays, en l’occurrence l’Adamaoua, l’Extrême-nord et le Nord font office de leader, mais aussi la région de l’Ouest où les paiements par voie électronique sont en perpétuelle hausse.

Le satisfécit d’ENEO découle du fait que le paiement des factures via le mobile a permis de réduire les longues files d’attente devant les guichets de l’entreprise pendant les périodes de paiements des factures.

© CamerPost avec © APA