Cameroun – Energie : Lancement fin juin pour 166 localités d’un projet photovoltaïque – 11/06/2015

Un exemple d'électrification solaire à Soa au Cameroun | Photo d'archives
Un exemple d’électrification solaire à Soa au Cameroun | Photo d’archives

Le ministère camerounais en charge de l’Eau et de l’Energie a annoncé, mercredi, le lancement en fin juin prochain, du projet d’énergie solaire photovoltaïque d’un coût de de 53 milliards FCFA, financé par Eximbank China.

Il s’agit de la 1ère phase d’un chantier de 13.000 localités rurales qui concerne, pour son début, 350 zones réparties dans les 10 régions que compte le pays.

C’est le 1er projet concret de ce type à être véritablement réalisé au Cameroun après plusieurs annonces similaires restées sans lendemains.

Fin mars 2014, en effet, des dirigeants de la société suisse Lux Cresson & Associés avaient proposé aux autorités et communes des solutions de production de l’électricité à partir de l’énergie solaire.

Cette offre, présentée comme ‘’décentralisée” et peu coûteuse, revient à construire des stations destinées à approvisionner les zones rurales et des villages touristiques.

En novembre de la même année, le gouvernement camerounais et la société sud-africaine GSC Energy Ltd avaient déjà signé un protocole d’entente portant sur la construction d’un parc photovoltaïque d’une capacité totale de 500 mégawatts dans les régions de l’Adamaoua, du Nord et de l’Extrême-Nord pour un coût de 2,2 milliards de dollars et qui devait démarrer 3 semaines plus tard, pour une durée de 24 mois.

Toujours en 2014, le pays concluait des mémorandums d’entente avec des entreprises chinoises en vue de la construction d’une centrale solaire de 500 mégawatts destinée à électrifier 1000 localités en zone rurale.

Dans le même élan, des pourparlers, jugés ‘’avancés”, étaient en cours avec des partenaires français, s’ajoutant ainsi à d’autres projets à l’instar de l’initiative du Programme des Nations unies pour le développement (PNUD), qui se propose d’éclairer à l’énergie solaire 90 localités des régions de l’Ouest, du Nord-Ouest et du Sud-Ouest.

Le Cameroun connaît, depuis une quinzaine d’années, une grave crise de fourniture de l’énergie électrique qui culmine depuis bientôt un mois, coûtant au pays, selon les milieux d’affaires, près d’un point de croissance annuelle.

Début novembre 2013, le Comité monétaire et financier (CMFN) du pays annonçait la révision à la baisse des prévisions de croissance du pays du fait, entre autres causes majeures, d”’une politique énergétique sous optimale marquée par la persistance des délestages, ce qui fait entretenir des capacités de production oisives”.

© CamerPost avec © APA

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz