Cameroun – Enam : Linus Toussaint Mendzana évalue le degré d’intégration des stagiaires à Douala

Linous Toussaint Mendjana, le Directeur Général de l'ENAM | DR
Linus Toussaint Mendjana, le Directeur Général de l’ENAM | DR

Linus Toussaint Mendzana, le DG de l’Enam, était à la tête d’une forte délégation de l’Ecole nationale d’administration et de Magistrature (Enam) qui a séjourné mardi le 19 janvier 2016 dans la cité économique.

Voir comment sont formés les stagiaires, allier la théorie à la pratique pour une formation intégrante, évaluer le degré d’intégration de la cinquantaine de stagiaires à Douala. Voilà les objectifs visés par Linus Toussaint Mendzana, Directeur Général de l’Ecole nationale d’administration et de la Magistrature (Enam) en visite mardi 19 janvier 2016 à Douala. Camerpost qui a suivi son trajet. Il a été surtout question pour la délégation venue dans la métropole de démontrer que l’Enam ouvre les portes des entreprises à ses apprenants à travers un partenariat public-privé.

D’après les visiteurs, l’Enam doit garantir la formation professionnelle initiale et continue des personnels de l’Etat, des agents des collectivités publiques et des secteurs parapublic et privé ; la spécialisation des personnels de l’Etat, des agents des collectivités publiques et du secteur parapublic ; la recherche en sciences administratives, économiques et en gestion notamment pour améliorer le fonctionnement de l’administration et les méthodes de formation. En fonction des besoins, il peut être crée, sous le contrôle et la responsabilité de l’Ecole Nationale d’Administration et de Magistrature, des centres spécialisés chargés d’assurer la formation initiale et continue de certaines catégories de personnels et agents précités et de la recherche.

Pour former des cadres compétents, compétitifs, intègres et directement opérationnels, aptes à relever le défi de la mondialisation, « notre mission de formateur nous commande de rompre avec des pratiques d’un autre âge : sans chercher à nous enfermer dans un élitisme pourtant nécessaire, nous avons ainsi fait le choix de nous inscrire dans la logique de l’excellence », a laissé entendre l’administration de l’Enam à Camerpost.

C’est dans cette logique et surtout pour garantir un lendemain meilleur à ses stagiaires que l’Enam a signé des contrats de partenariat avec le Groupement Inter-patronal du Cameroun (Gicam) et la Fédération camerounaise de football (Fecafoot). Pour le contrat qui la lie avec la Fecafoot, et signé en novembre 2015, l’Enam attend qu’elle contribue à améliorer l’image que renvoie cette institution qui forme les fonctionnaires au Cameroun. La Fécafoot devra aussi pendant les quatre ans que durera la convention, remettre entre autres, du matériel de football à l’Enam. Pour le bien des stagiaires.

© CAMERPOST par Linda Mbiapa

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz