Cameroun : Embellie dans le secteur des transports et du ciment selon la BEAC

Cameroun : Embellie dans le secteur des transports et du ciment selon la BEAC

Les secteurs des transports et du ciment ont connu une embellie significative au cours de ces derniers mois au Cameroun, d’après une note de conjoncture publiée samedi par la direction nationale de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC).
L’analyse de la direction camerounaise de la Banque des Etats d’Afrique centrale qui consacre une grande partie de l’étude au troisième trimestre présente les comportements attendus dans les secteur primaire, secondaire et tertiaire de l’économie nationale.

Sur cette base, il ressort que « ça bouge » dans le secteur du ciment, car non seulement le pays est « largement couvert » en la matière, mais il y a que les principales cimenteries ont annoncé des investissements supplémentaires pour améliorer l’offre.

Il s’agit, entre autres, du groupe français Hochim Lafarge, propriétaire des Cimenteries du Cameroun (CIMENCAM), du groupe marocain CIMAF, de la multinationale nigériane Dangote et de la firme turque MEDCEM qui revendiquent tous une production annuelle de 3,5 millions de tonnes de ciment.

Pour ce qui est du secteur des transports, le grand chamboulement viendrait de la Compagnie nationale du transport aérien du Cameroun (CAMAIR-CO) qui non seulement a annoncé l’ouverture de deux dessertes domestiques en juillet et août respectivement à Bamenda et Bertoua, mais entend ouvrir dès septembre, la ligne régionale Douala-Libreville-Abidjan-Dakar.

Toutefois, la BEAC fait état de la morosité des activités dans le secteur primaire notamment pour les produits agricoles de rente marqués par la chute des prix.

© CAMERPOST avec APA

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz