Cameroun – Electricité : les factures de la discorde

Des compteurs électriques | © ENEO/Illustration
Des compteurs électriques | © ENEO/Illustration

Des ménages de Yaoundé se plaignent d’une hausse subite, Côté Eneo, l’on indique que c’est un problème qui se justifie au cas par cas.

30 000 F d’électricité à payer au mois de juin dernier, au lieu du traditionnel 13 000 F. Alors que dame Biwélé s’interroge, son voisin prend la balle au bond : « Moi, je suis à 13 000 F pour la deuxième fois consécutive, au lieu de 6 000 F. Je n’ai pourtant acquis aucun appareil ces trois derniers mois. C’est à ne rien comprendre », regrette le jeune homme. Comme eux, nombre d’habitants de Yaoundé s’interrogent ces derniers mois sur le mode de facturation des consommations électriques. En chœur, l’on parle de hausse subite. Et certains indiquent avec conviction que le prix du kilowatt aurait augmenté il y a trois mois. Faux, rétorque un responsable du concessionnaire ENEO. « Le changement ne peut intervenir qu’avec une décision de l’Agence de régulation du secteur de l’électricité (ARSEL). Jusqu’ici, on facture sur la base des tarifs fixés en 2012 », assure notre source.

A propos de la fluctuation au niveau des factures, notre interlocuteur indique que c’est un débat récurrent. « Et nous n’avons de cesse de nous expliquer là-dessus. D’où la campagne de sensibilisation des ménages actuellement en cours, visant à changer les habitudes énergivores qui ont cours dans la plupart des ménages ». Concrètement, les responsables d’ENEO rappellent que les tarifs sont fixés en fonction des tranches de consommation : « entre 0 et 110 kWh, ça ne coûte que 50 F, sans TVA. Mais pour peu que les gens achètent des appareils voire de simples ampoules qui consomment énormément, ou qu’ils laissent les chargeurs de téléphones et divers autres appareils branchés toute la nuit, la consommation augmente et lorsque vous dépassez 110 kWh, on vous applique une autre tranche de facturation qui est de 79 F avec TVA en plus. Voilà qui pourrait expliquer la hausse importante d’un mois à un autre ». Autre cause de fluctuation, la fraude ! « Certains électriciens s’amusent à brancher vos voisins sur vos compteurs à votre insu et vous payez pour deux, voire trois ménages ».

Mais ENEO reconnaît qu’ « il y a souvent un problème de surfacturation, due à une erreur quelconque. Il est toujours bon de se rapprocher d’une agence pour comprendre la fluctuation au niveau des factures. Dans tous les cas, il y a toujours une explication et le problème s’arrange tant bien que mal », rassure notre source.

Source : © Cameroon Tribune

Par Félicité BAHANE N.