Cameroun – Elections au Sdf Littoral : les militants veulent le respect des textes

Les militants SDF du Littoral veulent le respect des textes | © CAMERPOST / Linda Mbiapa
Les militants SDF du Littoral veulent le respect des textes | © CAMERPOST / Linda Mbiapa

Le 16 octobre 2016 est date prévue pour les élections régionales du Social Democratic Front (SDF) dans le Littoral. A quelques semaines de cette date, des militants dénoncent des irrégularités qui émaillent le processus électoral. Célestin Djamen (candidat et conseiller municipal à Douala Ier) et Albert Elimbi Lobe (conseiller municipal à Douala V puis secrétaire national adjoint N°1 à la communication de son parti) ont donné une conférence de presse à Douala.

Les concernés ont déclaré à la presse à l’instar de CAMERPOST qu’il y a urgence de respecter les résolutions du National Executif Comitee (Nec) prises le 30 juillet dernier. Ils font relèvent des dérives dans les différentes mairies de Douala I, II, IV et V et appellent au respect des résolutions du Comité national Exécutif. En particulier l’application de l’article 18.8 nouveau qui stipule : « Le comité exécutif national peut, en cas de péril menaçant l’intégrité du parti et imputable au comité exécutif concerné, prendre toute mesure qu’il juge nécessaire et ordonner la réorganisation du parti dans une région et/ou dans une circonscription électorale ».

Les interlocuteurs expliquent que rien n’est fait jusqu’ici pour la réorganisation ou le renouvellement des équipes dans l’arrondissement de Douala IV. « Il y a une résolution N°3 sur la vie du parti qui annule les résultats de la conférence élective de la circonscription électorale de Douala IV. On devrait donc statuer sur ce cas. Ce qui n’est pas encore le cas », lance Elimbi Lobe. Lui qui renchérit que le processus électoral à Douala V tout comme à Douala Ier ne sont pas aussi en conformité avec les résolutions du National Exécutive Comitee (Nec).  Ils estiment par ailleurs que le président sortant, l’Honorable Nintcheu ne devrait pas être éligible. Une déclaration balayée du revers de la main par le candidat en question. Autant de désaccords qui font que les élections à venir s’annoncent houleuses.

© CAMERPOST par Linda Mbiapa

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz